Au temps des 4 Fondateurs

Jeu de rôle sur Poudlard
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Dim 13 Jan - 15:36

Bee n'avait pas supporté la retenue à laquelle elle avait eu droit hier soir. Elle avait déjà été courir après ça, longtemps, vite, mais pas assez à son goût. Depuis quelques temps, elle voulait s'améliorer. Elle savait que son papy aussi voulait cela, elle savait que sa mère l'aurait voulu aussi... C'est pourquoi elle était descendue ce matin même dans le parc. Sans Nathi. D'habitude, chaque matin elle réveillait Nathi et allait courir avec, mais elle savait qu'elle ne s'améliorerait pas si elle courait avec quelqu'un d'autre. Il faisait plus ou moins bon, un léger vent soufflait mais le soleil était là. Il devait faire environ huit degrés. Bee avait un top échancré dans le dos, orange, sa couleur fétiche, et un short plus ou moins court en jean, sur lequel ses amies avaient dessiné des coeurs, des sourires, écrit des mots. Bref, elle adorait ce short ! Elle se souvenait qu'elles avaient fait cela aussi sur leurs jambes. C'était trop marrant de s'observer après ! Elle ne sortait cependant pas trop souvent avec, de un parce qu'il était assez court et de deux parce que les gens ne comprenaient pas le sens de ce jean, qu'ils trouvaient cela stupides et qu'elle aurait pu finir sur le bûcher à cause de cela. Elle arriva près de son arbre et se mit directement à courir, comme d'habitude, sans s'échauffer. Elle courut plutôt lentement, enfin, lentement pour elle, durant un tour de parc. Le parc était gigantesque, et il lui fallut environ huit minutes pour terminer son tour. Quand elle courait rapidement, elle faisait environ cinq minutes, ce qui était impressionnant pour la taille de ce parc. On voyait de minuscules arbres, marquant la forêt interdite, la fin du parc. Le tour seul faisait bien un kilomètre... Et elle voulait encore s'améliorer. Après cette rapide petite mise en jambes, B. fit apparaître un chronomètre d'un coup de baguette magique et le déposa à terre. Elle le mit en route d'un nouveau coup de baguette et démara au quart de tour, mettant sa baguette dans sa poche arrière droite. Elle courut assez vite, à sa vitesse normale, mais lorsqu'elle arriva, quelqu'un était assis contre l'arbre auprès duquel elle avait déposé son sac et son chronomètre. C'était le garçon qu'elle avait vu au bal et qu'elle avait trouvé splendide !

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Lun 14 Jan - 0:16

Noah s'était réveillé à l'aube. D'habitude, le soleil ne le dérangeait pas et il continuait de dormir à point fermés. Mais aujourd'hui il s'était réveillé, il n'était pas fatigué, et s'était levé. Il avait réveillé son frère et lui avait dit qu'il sortait. Mathis c'était rendormi aussitôt après et Noah était descendu. Personne n'était encore levé chez les Serpentards et Noah décida d'aller faire un tour. Il passa par la Grande Salle prendre de quoi déjeuner. Il ne déjeunait jamais beaucoup. Il se dirigea vers le Parc pour prendre l'air. Le vent soufflait mais il faisait beau. Il marcha et finit par remarquer un sac, au pied d'un arbre. Il s'approcha et remarqua un petit objet bizarre qui comptait. Mais que comptait-il ? Il attendit et observa les environs. Personne à l'horizon. Il s'accroupit et regarda le sac. Il fouilla dedans, pour trouver de quoi reconnaitre son propriètaire. Le sac appartenait à une fille c'était certain. Il sentit son parfum délicieux et trouva quelques objets interressants. Il s'assit et attendit que la jeune fille ne revienne. Il espèrait qu'elle s'apercevrait vite de son oubli et qu'elle reviendrait directement ici. En effet, une fille courait dans sa direction. Elle avait de longs cheveux blonds et portait un short, court accompagné d'un top orange très joli. Un détail retint l'attention de Noah. Le short était décoré de petits mots et de petits dessins. Il en fut stupéfait et voyant que la fille s'arrêtait près de là, il se releva. Il tenait son sac à bout de bras, et la regardait. C'était la fille qui le regardait pendant qu'il dansait avec Devilia. Alors c'était elle qui laissait traîner son sac au pied d'un arbre ? Il regarda son short et engagea la conversation.

-Euh, joli short ! Pourquoi tu l'as décoré de petits dessins ?

Il trouvait le short très sexy mais ne comprenait pas du tout pourquoi l'avoir "embellit" de petits mots...Elle regardait son sac et il se rendit compte que c'était lui qui le tenait. Il le lui tendit.

-Tiens, ça doit être à toi ! Tu es une vraie sportive !

Il la regarda dans les yeux en écoutant sa réponse. Il déscendit le regard, de saon visage jusqu'à son short original et s'arrêta là. Il lui répondit avec son petit accent espagnol. Il rêvait où c'était plutôt timide tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Lun 14 Jan - 19:35

Elle le regarda se lever, et elle ne pensa pas à arrêter son chronomètre et remarqua qu'il tenait son sac en main. Elle se demanda un instant s'il n'aurait pas regardé à l'intérieur... De toute façon, qu'avait-elle à cacher ? Rien, franchement rien ! Elle l'écouta parler, et remarqua un bel accent espagnol. Il devait certainement venir de ce magnifique pays. Bien qu'elle l'oublie souvent, et que personne ne s'en doute, elle aussi elle était espagnole. Elle était née à Càdiz, mais n'y avait passé que cinq ans... Elle remarqua qu'il regardait son short, et ne put s'empêcher de retenir un soupir et de lever les yeux au ciel. C'était à chaque fois comme ça. Pourquoi fallait-il absolument que lorsqu'elle mette ce short, on lui demande pourquoi elle avait dessiné dessus. Personne ne pouvait donc comprendre ? Personne ormis celles qui avaient décoré ce jean. Il s'en rendit certainement compte, mais apparemment ne s'en préoccupait pas.

- Mes amies l'ont décoré pour que je ne les oublie pas maintenant que je suis partie loin d'elles.

Elle ne développa plus le sujet. En réalité, elle n'avait pas vraiment envie de lui parler. Elle prit le sac qu'il lui tendait pour le lancer derrière elle, sans même jeter un regard à ce sac.

- Effectivement, c'est à moi. Mais je n'en ai pas besoin... Quant à savoir si je suis une vraie sportive... Je ne peux pas le savoir puisque je n'ai pas pu arrêter mon chronomètre.

Pourquoi donc était-elle aussi froide ? Elle n'en savait rien. Elle se souvint qu'il avait embrassé Devilia au bal, et cette froideur ne fit que s'accentuer. Elle rêvait ou c'était de la jalousie, ça ? Elle se pencha pour ramasser le petit objet que le bel Espagnol trouvait si bizarre, l'arrêta et le jeta sur son sac, qui amortissa sa chute. Il avait certainement entendu dire qu'elle avait pour habitude d'être plutôt gentille... Il se demanderait certainement pourquoi elle était si froide... Ah mais, non ! Il était nouveau, il ne pouvait pas déjà le savoir ! Si ?... En tout cas, elle n'avait pas envie de lui donner l'impression qu'elle l'appréciait. D'ailleurs, elle le détestait ! Si, c'est vrai ! Elle en était persuadée, ou elle essayait au moins d'en être persuadée ! Elle regarda avec envie le parc, souhaitant absolument continuer de courir. La suivrait-il ? Elle l'espérait, même si elle essayait de se convaincre du contraire. Au moins, elle verrait s'il était sportif. En un quart de seconde, elle récupéra son chronomètre derrière elle et regarda le Serpentard droit dans les yeux.

- Tu m'excuseras, mais j'étais en pleine course. Je vais continuer, si ça ne te dérange pas !

Tant de sentiments contradictoires, en réalité... Elle n'attendit aucune réponse, d'ailleurs, il n'avait plus parlé depuis le moment où elle avait dit qu'elle était sportive, et elle démara en flèche. L'une partie de Bee ordonnait de courir le plus vite qu'elle pouvait. L'autre la suppliait de regarder derrière elle. Elle ne savait pas quoi faire, et même si en partant elle courait à une vitesse vertigineuse, elle ralentissait peu à peu. Là, ce garçon avait une chance de la rattraper, encore assez facilement ! Etonnant, comme l'esprit d'une fille comme Bri pouvait être rempli d'autant de contradictions lorsqu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait !

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Ven 18 Jan - 19:13

Ele n'avait pas l'air très contente. Voir même, en colère ! Elle était agréssive sans raison particulière. Assez surprenant venant d'une fille qui n'était pas à Serpentard. Tiens d'ailleurs, il ne savait toujours pas où elle était exactement. Il ne savait pas son nom non plus. Mais il devrait se résoudre à l'apprendre plus tard. Son regard c'était reposé sur le short et il remarqua qu'elle devait lui dire la vérité. Il y avait des écritures différentes. Mais le short n'en restait pas moins original... En voyant le sac qu'elle venait de jetter par terre sans même un regard, alors qu'il venait de le lui rendre, il se jura de ne plus jamais donner quelque chose à quelqu'un gentiment sous pretexte que cet objet lui appartenait. C'était agréable de voir comme on est remercié. Et après ça, on s'étonne de voir des tas de gens qui pensent qu'à eux ? Pourquoi lui en voulait-elle autant ? Il n'avait rien fait de mal. Il ne la connaissait même pas. Il l'avait juste aperçue lorsqu'il dansait avec Devilia !
Elle n'avait pas l'air de l'apprécier...d'ailleurs, elle partit, inventant une excuse totalement nulle. d'accord elle était en pleine course...Et alors ? Elle pouvait quand même courir plus tard, non ? Noah la regarda s'éloigner. Elle avait laissé son sac encore une fois. Faisait-elle le tour du parc plusieurs fois ? Il fit semblant de ne pas y avoir pensé et prit le sac. Il observa un peu le parc et devina le parcours de la jeune fille. Il prit un raccourcis discret et arriva un peu derrière elle. Il la suivit en courant et prit un nouveau raccourcis pour la dépasser. Il resta là, debout au milieu du sentier juste après un tournant. Elle allait arriver dans quelques secondes. Il était plutôt sportif mais courir après une fille n'était pas trop son genre. En revanche il pouvait très bien la recroiser à l'autre bout du parc par pure coïncidence ! Il resta là et la regarda arriver à travers les branches d'un arbre. Elle courait plus lentement qu'auparavant. Alors elle voulait vraiment l'éviter, rien d'autre. elle n'avait pas envie de lui parler et avait fait semblant de courir. Le temps qu'il y réfléchisse un quart de seconde et elle n'était plus là. Il se retourna vers l'endroit d'où elle devait arriver et elle lui fonça dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Ven 18 Jan - 23:08

Alors... Il l'avait vraiment laissée partir ? Bee ne put pas s'empêcher d'éprouver un léger sentiment de déception. Etait-ce normal ? Bien sûr, bien sûr, elle voulait juste un peu de compagnie. Enfin, c'était ce dont elle essayait de se convaincre ! Elle avait envie de retourner sur ses pas, de revenir au point de départ, là où il l'attendait peut-être, mais ce serait ridicule. De toute façon, étant donné qu'elle avait presque parcouru la moitié du parc, courir dans un sens ou dans l'autre ne changeait rien. Elle fit le point sur ses véritables intentions.
"Bon, tu vois bien que tu veux sortir avec !
Mais non, il est juste hyper-canon, mais à part ça... Rhoo, il s'est laissé charmé par Tessina. C'est suffisant !
Ouvre les yeux, B. ! Arrêtes d'essayer de te convaincre, tu es pitoyable..."

Et la conversation entre les deux parties de Bri continuait ainsi. Finalement, c'est tout de même Méta-Bee qui eut le dessus ! Normal, elle avait raison !
"Bon, d'accord... T'as gagné, t'as raison. Mais je ne sortirais pas avec, point final, là, c'est moi qui décide. On ne fera jamais plus têtue que toi !"
Bee fit taire son Jimini Cricket et continua de courir. Elle allait accélérer quand elle tomba sur le Serpentard qu'elle avait rencontré il y a à peine quelques instants. Tomber, c'est exactement le terme à utiliser. Car, en plein dans un tournant, elle n'avait pas pu voir ce Vert et Argent, et elle lui avait foncé dedans. Evidemment, comme une gaffe n'arrive jamais seule, B. avait emporté le garçon dans sa chute. Heureusement, son peu d'allure avait réussi à lui faire tendre les bras vers le sol, évitant l'écroulement total. Elle hésitait entre le rire et l'énervement. Pourquoi est-ce qu'elle ne savait pas faire plus attention ? Pourquoi ne pouvait-elle pas avoir un minimum d'allure ? Pourquoi est-ce que ce genre de situations devait absolument lui arriver, à elle ? Hein ? Pourquoi ?! Mais finalement, elle décida de le prendre à la légère ! Comme d'habitude, quoi ! Ca l'avait toujours tirée de ce pétrin, ce comportement, pourquoi pas cette fois ? Elle éclata de rire et se releva. Elle se contenta de sourire devant la tête de ce Serpentard. Elle haussa les épaules et pinça les livres avec un grand sourire, en signe d'excuse.


- C'est pas ma faute ! Moi, je courrais !

Elle disait cela, mais ça ne pouvait pas la rendre plus joyeuse d'être retombée sur lui ! Il avait de nouveau son sac en main. Un nouveau sourire d'amusement agrémenta son visage en voyant cela ! Décidemment, il voulait vraiment lui donner ce sac !!! Elle le lui prit et l'ouvrit.

- Merci, c'est sympa !

Elle prit sa bouteille d'eau et en vida la moitié. Elle avait chaud et était assoifée, sans trop savoir pourquoi. En fait, c'était son état normal, alors, inutile de s'en inquiéter ! Elle se souvint soudain de son accent qui lui rappelait tant son pays. Elle en était dingue, mais n'était pas déçue d'être venue à Poudlard !

- J'adore l'Espagne ! C'est génial !

Surtout, ne pas tomber dans le piège. S'il continuait sur ce sujet, il ne fallait pas lui dire qu'elle trouvait les Espagnols magnifiques et qu'elle les trouvait hyper sympa. Il ne fallait pas lui dire qu'elle-même était née là-bas et que c'était son pays préféré, après le pays de la Magie, comme elle l'appelait. Surtout pas. Ce serait le draguer, et, bien sûr, il ne le méritait pas... Pas encore !

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Dim 27 Jan - 16:57

Allongés sur le sol Noah n'eu d'autre choix que d'attendre que la jeune fille ne se relève. En attendant, il pu profiter de son sourire. C'était pas trop tôt...Il avait enfin réussi à la faire sourire ! Il le lui rendit avec plaisir et elle se releva. Dommage...Il se releva et la regarda. Elle était jolie quand elle riait.

-Encore toi ! Décidement, tu me suis ou quoi ? Tu as encore oublié ton sac.

Elle le lui prit avec un merci convaincant. Il devait avoir l'air de tenir à ce geste. Pourtant, il n'était pas du genre à rendre quoi que se soit à personne, c'était uniquement pour avoir une excuse de lui courir après. Il y avait peu de chance pour qu'il se soit trouver ici s'il avait marcher mais il pouvait toujours faire comme si. C'était vraiment par hasard qu'il était là. Il ne lui courait pas après, pas du tout...Bon d'accord, il lui courait après. Noah n'arrivait déjà pas à se convaincre lui même. Cependant, il était fort en mensonges, il pourrait toujours jouer le gentil garçon qui vient lui rapporter son sac. Ah, non, c'était au dessus de ses forces. Il ne pouvait pas faire semblant d'être "ça". C'était ridicule... Quel comportement pitoyable !
La belle coureuse lui parla de l'Espagne. Ou plutôt, elle cita l'Espagne. Elle avait déjà remarqué son origine latine ? C'était rapide !


-Tu y es déjà allée, pour affirmer ceci ?

Il afficha tout de même un sourire. Si elle avait déjà visité ce pays, il n'aurait pas besoin de le lui raconter, de le décrire. Tandis que si elle ne l'avait jamais vu, il pourrait profiter de son ignorance. Le Serpentard tourna les talons et marcha. Il se fichait qu'elle le rejoigne ou pas, ça n'avait aucune importance. N'avait-il pas rendu son sac à cette pauvre fille ? Il n'avait plus rien à faire ici.
L'Espagne était effectivement un beau pays, mais elle n'en savait sûrement rien. Elle ne connaissait pas ses paysages, ses habitans et sa façon d'être. Tout était bien différent de l'Angleterre. Elle l'avait vu et s'était dit qu'il serait flatté d'entendre ça. N'importe quoi...Qu'elles étaient ridicules toutes ces filles. Noah était fier de ses origines mais il n'avait pas besoin qu'une jolie blonde ne le lui fasse remarqué. Il était bien capable de s'en souvenir tout seul. D'ailleurs il n'avait pas besoin de compliment, il savait parfaitement ce qu'il vallait ! Même si le compliment venait d'une fille bronzée, blonde, bien foutue, avec un beau sourire et sportive...En fait, elle n'était pas si jolie que ça.
Noah avait toujours voulu ce qu'il n'avait pas. Maintenant que cette fille engageait la conversation il ne la trouvait plus si interressante.
Ok, il fallait avouer qu'elle était attirante, et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Mer 30 Jan - 17:50

Bien sûr qu'elle y avait déjà été... Elle était née là-bas ! Bon, certes, elle était loin de ressembler à une Espagnole, mais tout de même. Elle n'avait que cinq ans quand elle était partie, et n'y était jamais retournée, mais elle s'en souvenait dans les moindres détails. Cependant, il ne lui laissa même pas le temps de répondre, de se souvenir de ces moments si intenses : il partait déjà. Elle resta figée sur place quelques instants, les yeux plissés. Il jouait à quoi ? Il venait lui rendre son sac, qu'elle n'avait, soit dit en passant, pas oublié : elle courait ! Donc, il venait lui rendre son sac, engageait la conversation et... Partait ? Elle avait deux solutions : soit elle le laissait partir. Elle détestait qu'on la laisse tomber de cette manière, sans expliquer pourquoi. Soit elle déclarait ouvertement que la chasse était ouverte et elle le suivait. C'était au pile ou face. Il ne lui fallu qu'une dizaine de secondes pour se décider. Il lui plaisait vraiment, et de toute façon, elle n'avait rien à perdre. Elle fonça droit devant, sans savoir s'il y avait un mur ou pas, comme d'habitude... Elle le rejoignit en courant, après seulement quelques pas. Il n'était pas encore très loin. Elle marcha à ses côtés et prit aussitôt la parole.

- On peut dire ça comme ça. J'y suis née.

Elle tourna sa tête d'un quart de tour, le regardant, et elle le vit tourner la tête, étonné. Ils se regardèrent dans les yeux. Bon, d'accord, elle ne ressemblait pas du tout à une Espagnole, mais ce n'était pas la peine de toujours le lui rappeler ! Elle aurait tant aimé avec l'accent de là-bas... Elle avait juste ce fameux teint bronzé, à part ça... Rien. En fait, c'était tout ce qu'elle aimait chez elle, ormis ses cheveux. On la trouvait souvent belle en la voyant pour la première fois, à cause de ses longs cheveux blonds et de son teint bronzé. Mais lorsque l'on y regardait plus longtemps, on comprenait que ce n'était qu'une illusion. Elle se demanda si le garçon dont elle ne connaissait toujours pas le nom allait lui répondre. Si pas, elle continuerait de parler, ça ne la dérangeait pas. Elle espéra un quart de seconde qu'elle ne deviendrait pas obnibulée par lui comme ça lui était arrivé une fois, surtout s'il ne l'aimait pas. Mais elle chassa cette idée de sa tête : elle n'aimait pas se rappeler de ce genre de choses... Elle s'apprêta à parler, mais le garçon lui répondit ! Ouf !

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Mar 5 Fév - 19:08

Il se surprit à espérer qu’elle ne le rattrape. Qu’est ce qui clochait chez lui ? Il avait eu ce qu’il voulait ! Elle avait engagé la conversation, ça suffisait. Pourtant d’habitude, il n’hésitait pas à aller plus loin. Il avait sans doute cru qu’elle était différente parce qu’elle l’avait envoyé voir ailleurs. Comment avait-il put croire qu’elle était exceptionnelle ? Oui, au début elle avait semblé froide et distante. Un peu inaccessible…Mais maintenant elle ressemblait à toutes les autres filles. Il n’avait qu’à lui dire ce qu’elle voulait entendre et elle se laisserait avoir, comme à chaque fois.
Et pourtant, il voulait qu’elle le suive.
Qu’elle ne fut pas sa surprise donc, en constatant qu’elle le suivait vraiment. En fait, il ne l’avait pas remarquée, jusqu’au moment où elle lui dit qu’elle était née là-bas. Il fut surpris de la voir surgir de ses pensées, surtout pour lui avouer cette nouvelle.
Le Serpentard s’arrêta net. Elle était née en Espagne, elle ? Autant lui annoncer qu’elle était la fille de la reine d’Angleterre, ça serait moins étonnant. Il la regarda de haut en bas. A première vue, elle n’avait rien d’espagnol. Elle avait certes ce teint bronzé, qui laissait entendre qu’elle ne mentait pas. Cependant, même en creusant un peu, on ne voyait pas qu’elle était Espagnole. Il reprit sa marche, et elle continua à le suivre.

-Où ça exactement ?

Il ne savait pas s’il voulait vérifier son honnêteté ou si le sujet l’intéressait réellement. Il la testait ! Non, il voulait savoir…Disons que si elle était vraiment de là-bas, alors oui, le sujet était intéressant. Mais si elle mentait, elle lui faisait perdre son temps. Il se rappela de son pays. Elle mentait sûrement. Elle ne connaissait sans doute rien à l’Espagne. Il saurait immédiatement si elle disait la vérité. Il la regarda du coin de l’œil et voyant qu’elle le fixait, il fit semblant de rien et tourna le regard. Elle répondit sincèrement. C’était vraiment une ville d’Espagne ! Cadiz…En Andalousie. C’était une belle ville. Une partie de sa famille y vivait. Leur cousine Roxana et son frère y vivaient. Math et lui s’entendaient bien avec eux. Ils y avaient étés deux ou trois fois. Roxana avait leur âge et faisait honneur à toute la famille, tandis qu’Enrique n’avait que six ans.
Ils habitaient Casares, une petite ville située sur une montagne en bord de mer. C’était vraiment beau. Le nombre de baignade que Mathis et lui avaient fait était inimaginable. C’était dingue ça. Si ça se trouvait, ils s’étaient déjà rencontrés avant aujourd’hui. Il devrait envoyé une lettre à Roxana pour savoir si elle connaissait une fille du nom de…De…

-Comment t’appelles tu ?

Il croisa son regard et il le soutint. Depuis qu’il savait qu’elle avait vécu à Càdiz, il la trouvait différente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Mar 5 Fév - 19:44

Apparemment, il ne la croyait pas, et c'était tout à fait compréhensible. Après tout, même elle en doutait parfois ! Il la regarda de haut en bas et de bas en haut. Elle le laissa faire, s'arrêtant et essayant de croiser son regard. Finalement, il se remit en marche et lui demanda où elle habitait exactement.

- À Càdiz, en Andalousie. C'est dans le Sud, près de Màlaga, Huelva, Sevilla... C'est en bord de mer et c'est splendide.

Elle n'avait pas de mots pour définir cette ville, ni pour définir ce pays. Aucun n'était assez puissant pour exprimer ce qu'elle ressentait en pensant à ce pays. C'est pourquoi elle décida d'abandonner l'idée de décrire son pays natal. Elle se demandait si il la croyait maintenant. Elle avait toujours eu du mal à convaincre ses amis qu'elle était bien espagnole, sans doute était-ce la raison pour laquelle elle taisait ce détail, tout comme tant d'autre, tout comme elle évitait de parler de sa mère lorsqu'elle le pouvait. Mais là, elle voulait lui dire, elle voulait qu'il la croie. Mais... Mais depuis quand avait-elle besoin d'être crue, maintenant ? S'il ne voulait pas accepter qu'elle venait de Càdiz et l'ignorait, pourquoi restait-elle avec lui ? Incroyable la façon dont elle même peinait à se comprendre, des fois. Il lui demanda quel était son prénom.

- Bee.

Elle marqua une pose, puis, se rappela qu'elle ne s'appelait pas Bee ! Effectivement, pour un prénom, c'était bizarre, mais elle avait tellement l'habitude. Elle rectifia.

- Bridget.

Elle le regarda dans les yeux et il soutint son regard. Ce jeu était l'un de ses préférés. Qui allait s'avouer vaincu en premier ? Elle adorait jouer à cela avec des passants, des personnes inconnues. En fait, elle faisait ça avec tout le monde. Après un bout de temps, Bee reprit la parole.

- Et toi ?

Et toi quoi ? Où tu vis, comment tu t'appelles ? Pourquoi est-ce que ce sourire l'empêchait de formuler ses questions correctement ? Ils se fixaient toujours du regard, mais ce n'était plus une question de le vouloir ou non. B. n'arrivait plus à s'arracher à ce sourire, à ce regard... Elle se sentit soudain petite par rapport à lui. Elle était troublée, mais ne savait ni par quoi, ni pourquoi. Elle revint à l'instant présent et reformula sa question.

- Et toi, tu t'appelles comment ? Tu viens d'où ?

Elle était avide de savoir maintenant, mais elle essayait tant bien que mal de contrôler sa langue. Elle pouvait être tellement bavarde quand elle commençait, et elle doutait que ça plaise au jeune Serpentard. Elle détourna les yeux du beau garçon et se lamenta qu'ils n'aient pas grandi dans la même ville, elle aurait pu le connaître dès sa naissance. Mais, de toute façon, elle n'était restée que cinq ans à Càdiz, elle ne se souviendrait sûrement pas de lui, et là était toute l'horreur. Pourquoi n'y était-elle pas restée ? Ce pays était tellement beau... Elle se promit de convaincre son père de repartir en vacances en Espagne, comme avant. Même avec Tatiana, cela ne la dérangeait pas tant qu'elle pouvait retourner sur ses traces, comme elle le faisait avant. Pourquoi son père avait-il abandonné ce voyage lorsque Bri était partie à Poudlard ? Elle voulait retourner y vivre, mais ça, fallait pas rêver. Elle se souvint des albums photos que sa mamy lui montrait. Mais elle ne se souvenait plus de l'important, elle ne se souvenait plus des photos. Il y avait un album pour chaque année. Et dedans, tous y avaient mis des commentaires. Son père, son papy, sa mamy, et sa mère. Elle aussi en avait mis, c'était elle qui mettait les plus longs, toujours aussi bavarde. Elle se souvint d'une photo, plus précise dans son esprit que les autres. Elle s'arrêta sur place. C'était une photo où toutes ses amies étaient présentes, jouant dans la mer à s'éclabousser. Elles habitaient toutes aux quatres coins du monde, mais se retrouvaient pendant les grandes vacances. Ses amies, ses vraies amies, c'était ses amies de Càdiz. Elles étaient sept à se retrouver chaque année, sous le soleil. Et elles étaient sept sur cette magnifique photo. Bee se souvint qu'elle avait utilisé trois pages de ce grand album photo pour parler de ses amies, pour les décrire ainsi que les moment passés avec elles. Jamais elle ne pourrait oublier leur nom. Elle baissa la tête, et se souvint que ce short avait été décoré par ses six amies. Chacune avait acheté le même short, mais finalement, après le décorage, ils étaient tous différents. Après ça, selon elles, elles seraient unies pour la vie. Mais cela faisait quatre ans que B. n'avait plus eu de nouvelles de ses amies... Quatre longues années. Sans doute étaient-elles encore toutes réunies et, pendant une année, s'étaient demandées où était passée Bébé Bee, mais l'avaient oubliée l'année d'après. Elle haussa les épaules puis remarqua que Noah s'était arrêté aussi, l'air interrogatif. Il avait sûrement remarqué qu'elle était complétement dans un autre monde et qu'elle n'avait rien écouté de ce qu'il avait dit, s'il avait dit quelque chose.

- Désolée j'étais... Autre part.

Plus précisémment dans la mer, à Càdiz, avec ses amies, en train de jouer et de s'amuser comme une folle. Mais ça, elle ne le dit pas. Il y avait des choses qui restaient secrètes, et pour longtemps... Celle-là en faisait partie. Elle ne l'avait pas écouté et il semblait croire l'inverse, alors elle le lui précisa.

- Désolée mais je t'ai pas écouté. Alors, c'est quoi ton prénom, et tu viens d'où ?

C'était décidé : lorsqu'elle rentrerait pour les vacances, elle en aurait des choses à faire, chez elle...

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Mar 5 Fév - 23:32

Ils ne détournèrent pas le regard. Au début, c'était sans doute un défi et il fut surpris de la voir résister. Mais plus tard, il ne voulut plus détourner le regard et fut content qu'elle en fasse de même. Il était fasciné par son regard. Elle lui répondit sans le lâcher des yeux une seule seconde. S'il continuait comme ça, il finirait par se prendre un arbre...Mais qu'importe, il ne pouvait faire autrement. Bee ? Elle s'appellait Bee ? Original comme nom ! L'abeille en question réctifia. Elle s'appellait Bridget.
Bon, il demanderait à Roxanne si elle connaissait une Bridget, surnommée Bee. Il pourait en apprendre plus sur elle. Elle ne détâchait toujours pas son regard de son visage en lui posant une question. Question qu'il ne saisit pas tout de suite. Elle dut lui expliquer qu'elle lui demandait son nom et son origine. Pourquoi n'avait-il pas compris ? C'était pourtant simple. Il s'était laissé déstabiliser par son regard attirant. Ca devenait dangereux ! Elle attendait sa réponse et il lui répondit enfin.

-Noah ! Et je viens de Casares, tu sais sans doute que ce n'est pas si loin de Càdiz. C'est magnifique ! Le village est retiré au milieu de la montagne. La mer est juste à côté, moi et mon frère on y va souvent !

Il ne précisa pas qu'il s'agissait d'un frère jumeau. Plus il reportait le moment où il l'annonçait, plus il pouvait profiter de son ignorance en attendant. Pendant ce temps, Bridget s'était arrêtée et avait romput le lien qui les obligeait à se regarder.

-La ville est blanche, ormis quelques maisons qui font exeptions. C'est très beau. Mais je dois reconnaître que ta ville n'est pas mal non plus. Càdiz est sûrement l'une des plus belles villes que je connaisse. J'ai de la famille là-bas...On y va parfois. Ma cousine nous fait toujours son éternel visite de la ville pour nous montrer ce qui a changé depuis la dernière fois. Même si quasimment rien ne change. Elle est vraiment incorrigible. Pourtant, tout le monde dans la famille est fier de notre Roxana. Ca m'étonne que l'on ne se soit jamais rencontré.

C'était à chaque fois pareil. Parler de ce qui va plutôt que de parler de ce qui ne va pas. Il n'aimait pas être plaint. Si les autres étaient assez naïfs pour le croire, qu'ils se contentent de ça !

-Ici tout est différent ! Le paysage, les gens,...

Même les odeurs...Le Serpentard ferma les yeux et se souvint de l'odeur qui flottait dans l'air. Il aimait cette odeur. Mais lorsqu'il les rouvrit, il se rendit compte que celle qu'il sentait en cet instant n'était pas si désagréable. C'était l'odeur de Bee...Il la regarda, elle avait l'air perdu. S'arrêtant de parler il revint près d'elle. Arrivé juste en face d'elle, il attendit qu'elle dise quelque chose. Elle était ailleurs...

-Oui, ça se voit !

Il sourit et s'approcha un peu. Elle lui expliqua qu'elle n'avait rien écouté. Ca faisait cinq minutes qu'il parlait dans le vide. Noah soupira. Elle lui posait une question et elle n'écoutait même pas la réponse.

-Je m'appelle Noah ! Et je viens de Casares.

Elle se contenterait de ça cette fois ci ! Elle n'avait qu'à l'écouter quand il parlait si elle voulait en savoir plus.
Ses pensées étaient encore à Casares et à Càdiz, en compagnie de Roxana et Mathis. Soudain, Noah comprit que Poudlard n'était peut-être pas vraiment son chez lui. Il avait beau fuir sa maison avec grande peine. Il aimait son pays. L'Espagne lui manquait. Mais il n'était pas question de retourner là-bas. Ici, à Poudlrard, il apprenait la magie et il était quelqu'un. Il se sentait bien dans ce gigantesque château.

-Tu retournes à Càdiz pour les vacances ?

S'il était obligé de retourner chez lui pour les vacances, il le faisait à contre-coeur. Si Bridget était à Càdiz ces vacances, il pourrait peut-être demandé pour aller voir Roxana et Enrique. Ils éviteraient la maison comme ça...
Tandis qu'elle lui répondait, il s'approcha encore un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Mer 6 Fév - 12:17

Elle avait été stupide de ne rien écouter, mais une vague de souvenir l'avait emportée, une vague encore plus puissante et plus haute que les vagues de Càdiz, lorsqu'il y avait des tempêtes. C'était assez rare, mais splendide. Elle se souvenait... Non, maintenant, il fallait écouter, elle ne pouvait plus se permettre de rater ce qu'il avait à lui dire... Noah habitait à Casares, mais il n'en dit pas plus. Elle se doutait qu'il en avait dit tellement juste avant... Il lui demanda si elle retournait à Càdiz, ces prochaines vacances. À vrai dire, elle n'en savait rien. Tout dépendait du bon vouloir de son père. C'est-à-dire que pour le convaincre, il faudrait user de toutes les ressources possibles, et peut-être même faire des coups-bas. Elle envisageait déjà le chantage. C'était bien la seule solution qu'elle voyait qui pourrait fonctionner. Ce n'était certes pas très correct, mais que faire d'autre devant cette tête du mule qu'est son père ? Elle n'était pas têtue pour rien, les gênes, ça se tenait bien de quelqu'un... En l'occurence, de son père.

- Je vais... Essayer.

Elle pencha légèrement la tête à droite, un sourire amusé se dessinant sur son visage. Ce n'était pas clair, pas clair du tout. Essayer de retourner. Elle ne lui donnait pas de plus amples explications alors que c'était vraiment utile, cette fois. Pourquoi essayer et pas retourner tout court ? Est-ce que cela voulait dire qu'elle n'y retournait jamais d'habitude. Elle réfléchit un instant à toutes ces questions que le beau garçon se posait. Puis, elle décida de compléter sa phrase.

- Je n'habite plus en Espagne, mais en Angleterre. Avant d'entrer à Poudlard, je passais toutes mes vacances à Càdiz, mais maintenant, mon père ne veut plus y retourner. À part que cette fois-ci, moi, j'ai envie.

S'ils ne retournaient plus au village de son enfance, ce n'était pas simplement parce qu'elle était rentrée à Poudlard et que son père l'avait prit pour lui et s'était dit qu'elle le détestait pour partir aussi loin. C'était surtout parce que retourner là-bas serait raviver des souvenirs de cette enfance, des souvenirs de sa mère en maillot sur la plage de sable chaud, des souvenirs de son papy débordant de vie alors qu'à l'instant même il était allité, des souvenirs de ses amies qui sans doute l'avaient oubliée, tous ces souvenirs qui font mal et qu'on évite, jusqu'au jour où on se souvient qu'il faut les affronter, on l'on se souvient qu'on ne pourra pas les éviter éternellement et que remettre la rencontre avec les souvenirs au lendemain ne fera que la rendre plus douloureuse. Cette fois elle était prête à y retourner, elle était prête à revoir ces albums photos. Et pas seulement parce qu'un superbe espagnol allait y retourner aussi pendant ces vancances. Certes, ça contribuait à son envie de retourner au pays, mais il n'y avait pas que ces raisons-là. Peut-être que ses amies y allaient encore chaque vacances, peut-être... Peut-être pas.

- Et toi, tu y retournes ? Ou alors, peut-être habites-tu encore là-bas. Tu parles espagnol ?

Si il y habitait encore, elle l'enviait profondément. Elle n'avait vécu en Espagne que cinq ans, et ça ne lui suffisait pas. Elle y était retournée chaque année, mais ce n'était pas assez longtemps pour découvrir toutes les merveilles du pays du soleil. Elle se rendit compte que son vrai pays, c'était là-bas, en Andalousie, et non pas à Poudlard, ni en Angleterre. Elle se rendit compte que tout ce qu'elle avait toujours adoré était là-bas, et que même si Poudlard était merveilleux, c'était en Espagne qu'elle se sentait le mieux, entourée de sa famille au complet, de ses amies, de la plage, de la mer et de toutes ces petites maisons magnifiques. Ce n'était pas le luxe qui lui plaisait, mais le bonheur. Elle était heureuse ici, oh que oui, mais elle se sentait seule, malgré Nathi et Ewan. Elle les adorait vraiment, mais des personnes qui avaient vraiment compté pour elle manquaient. Il lui répondait, et elle l'écouta, cette fois-ci. Elle éspéra soudainement qu'il ne lui retourne pas les questions et qu'il n'en pose pas d'autres. Ce qu'il ferait sûrement, malheureusement. Elle savait que malgré son tempérament impulsif, elle ne se confiait pas facilement. Elle adorait écouter les autres, raconter ce qu'elle avait fait aujourd'hui et passer du temps avec eux, mais ils ne savaient presque rien de son passé. Ce qu'elle faisait avec les gens, c'est qu'elle évitait de parler de son histoire et s'occupait plutôt de délirer, de raconter n'importe quoi et de s'amuser. Et elle savait qu'elle n'était pas comme ça, avant. Elle savait qu'elle se confiait à tout le monde, avant. Avant quoi ? Avant ce drame. Ca l'avait changée... Mais ces derniers temps, elle se confiait plus facilement. Dirions-nous qu'elle renouait avec son passé ? Peut-être, peut-être pas, toujours est-il que B. restera toujours l'impulsive de service ! Elle ne savait pas pourquoi, mais parler avec Noah n'était pas comme parler avec n'importe qui d'autre. Elle pouvait parler de l'Espagne, ce qui lui rappelait de bons souvenirs, et elle l'en remerciait sincérement. Il parlait, elle l'écouta, aussi simplement que cela, assise dans l'herbe en tailleur.

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Ven 8 Fév - 21:22

Noah ne comprenait plus cette fille. Pourquoi allait-elle essayer de retourner à Càdiz ? Elle y vivait non ? Il tenta de comprendre. Le Serpentard était toujours debout face à elle. C'était simpa la vue qu'il avait de là où il était. Il apprit qu'elle ne vivait plus à Càdiz mais bien en Angleterre depuis plusieurs années. Elle lui dit aussi qu'elle n'allait plus en vacances là-bas depuis sa rentré à Poudlard. Voilà pourquoi elle allait essayer ! Il éprouva un étrange sentiment et s'assit à son tour. Il scruta son visage et pour la deuxième fois de la journée, il ne parvint pas à en détâcher le regard. Pendant ce temps, Bridget lui demanda si lui, vivait encore en Espagne. Bien sûr ! C'était normal. Il réfléchit deux secondes et constta que non, ça ne l'était pas. Evidement, que faisait-il à Poudlard s'il était Espagnol ? C'était assez original de venir directement d'un pays comme l'Espagne pour venir étudier à Poudlard et d'y retourner pendant les vacances. Mais pour lui, ça n'avait rien de plus étrange que de quitter l'Espagne subitement, pour l'Angleterre. Elle lui demanda également s'il parlait espagnol.

-Je vis encore à Casares et j'y retourne pour les vacances...

Il avait employé un ton non-voulu. Il sentait bien cette pointe de regret dans sa voix. Oh non ! Pourquoi n'avait-il pas put dire ça comme chaque fois ? C'était très embettant. En espèrant qu'elle n'y ferait pas attention, il tenta de réparer l'empleur des dégâts.

-Mon père et ma mère insiste pour que je reviennes, mais moi je me plais à Poudlard. C'est un peu mon second chez moi. Mais ça fait du bien de partir.

Il essayait de s'en convaincre, enfin non de la convaincre. Lui, il était trop tard pour ça. Elle par contre, elle devait penser qu'il avait énormément de chances de revoir son beau pays chaque vacances.

- ¡Sí cavidad! ¿Y ti, sabe aún el discurso? ¡Tu sonrisa es muy que desestabiliza!

Soit elle n'avait rien compris, ormis le fait qu'il parle bel et bien espagnol, soit elle avait tout compris et alors...Et alors, ce n'était pas grave ! Tant pis ! Elle sourit en l'entendant parler mais il n'aurait su dire si c'était ce qu'il avait dit ou la langue qu'il avait utilisé qui lui avait accroché ce sourire. Il attendit une réponse de sa part. Pour savoir si elle se souvenait de cette langue si lointaine. C'était tout a fait différent de l'anglais. Elle avait peut-être oublier cette façon de parler en même temps que son pays. Il l'écouta répondre... L'herbe sur sa peau lui faisait beaucoup de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Mar 12 Fév - 23:35

Qu'il était chanceux, cet Espagnol, de vivre encore dans son pays natal. Mais alors, pourquoi cette pointe de regret qui était à demi-masquée ? Se faisait-elle des illusions, était-ce encore son esprit qui l'embarquait dans de délirantes explications ou, cette fois-ci, était-ce vraiment la réalité ? Mais elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps. C'était ses parents qui le suppliaient, mais lui aimait beaucoup Poudlard. Pourquoi ce ton était-il faux ? Ou peut-être trop convaincant. Le ton convainquant d'une personne qui ment. Le ton des hypocrites. Le fait qu'elle déteste ces personnes conduisait peut-être au fait qu'elle savait reconnaître le mensonge lorsqu'il se présentait à elle. Peut-être était-ce le fait qu'elle sache reconnaître les mensonges qui faisait qu'elle détestait les hypocrites. Elle avait entendu tellement de gens lui présenter leurs sincères condoléances, et tout ça alors qu'ils ne le croyaient pas. Elle ne voulait pas vraiment apprendre la vérité si elle était autre que celle que Noah lui avait racontée. Dans un espagnol parfait, il lui demanda si elle, elle parlait encore espagnol, et il lui dit qu'elle avait un sourire destabilisant. Elle comprit le sens mais dut faire de fameux efforts afin de lui répondre dans cette même langue. Et dire qu'elle ne l'avait plus utilisée depuis si longtemps. Chaque syllabe sonnait bien dans ses oreilles, tellement bien. Comment avait-elle fait pour ne pas oublier ? Elle en affichait tout de même un grand sourire, sans quitter des yeux le beau gosse assis dans l'herbe !

- ¡Sí, j'y llega aún, por milagro! El tien l'est también, pero lo sabe seguramente.

Innexplicablement - hu-hum... -, elle avait compris que ce Serpentard était un tombeur de filles. Après tout, rien ne l'avait jamais arrêtée, même pas ça, alors pourquoi cela devrait-il changer maintenant ?! Elle se promit intérieurement de ne jamais baisser les bras, même si le défi risquait d'être hard... Une fois de plus ! Son sourire se serait encore élargi s'il n'avait pas déjà été si large. Elle se sentait si bien à côté de lui, sans savoir pourquoi. Tant de choses échappaient à la connaissance des hommes. Moldus comme Sorciers, d'ailleurs. Il y avait encore tant de choses à apprendre sur les secrets de la nature. Et toutes ces personnes qui croyaient être le maître du monde ! Alors qu'elle était assise dans l'ombre, elle s'allongea dans l'herbe. Elle avait si souvent répété ce geste, sentant l'herbe encore humide de la neige d'hiver sous son dos. Elle s'appliquait toujours à se trouver un dos-nu lorsqu'elle allait courir, pour pouvoir profiter pleinement de l'après-effort ! Elle croyait bien être la seule Espagnole de toute cette école, mais finlement, non. Et c'était, au fond, bien mieux comme ça. Il lui permettait de se rappeler de son passé, de faire une croix sur cette guerre si absurde entre elle et ses souvenirs, et peut-être de retrouver sa meilleure amie, ainsi que sa ville préférée. Il lui permettait de parler des magnifiques ruelles en pavé et des maisons blanches de l'Espagne et d'être sûre que quelqu'un la comprendrait. Il lui permettait de se révéler vraiment, ce qu'elle est au fond d'elle, la Bébé Bee qu'elle cache consciemment en public mais qu'elle offre avec tant de joies à son cercle d'amis intimes. Sans doute était-il l'un des seuls qui l'avait vu telle qu'elle était vraiment, même si le peu de temps qu'ils avaient passé ensemble ne permettait d'affirmer ce genre de choses.

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Mar 26 Fév - 17:32

Son sourire lui fit comprendre qu’elle avait parfaitement compris ce qu’il venait de dire en espagnol. Il sourit, démasqué…Bon, elle avait compris le message. Tant pis. Maintenant, il pouvait profiter encore plus de ce sourire. Elle lui répondit dans la même langue. Cette langue qu’il aimait tant. Elle avait peut-être gardé un léger accent anglais, mais pourtant cette langue lui allait vraiment bien. Il la regarda dans les yeux, posa une seconde son regard sur l’herbe et le redéposa sur son visage. Elle avait compris ce qu’il avait dit et elle avait même répondu…Il le savait bien sûr. Mais ça lui importait peu puisqu’il y était habitué. On lui avait déjà fait ce genre de remarque, de ce fait il ne réagit même pas. Elle avait dut comprendre qu’il avait l’habitude de ce genre de situation, mais ça ne l’étonnait pas vraiment. Il ne faisait rien pour le cacher non plus. En même temps, elle avait l’air décontractée, ça n’avait pas l’air de la toucher plus que ça. Soit, elle était aveugle, ce qui expliquerait d’ailleurs la façon dont elle lui avait foncé dedans, mais ça l’étonnerait franchement, soit elle n’avait pas l’idée d’abandonner la partie de si tôt. Il n’avait pas envie d’une fille dans les pattes qui le suivrait partout pour obtenir ce qu’elle voulait. Il n’avait qu’à le lui donner et ensuite faire comme d’habitude. Mais elle n’avait pas l’air du style à courir après les gens. Plutôt du genre à se rendre irrésistible.
Elle ne savait pas qu’il avait l’habitude de ça et qu’il ne craquait jamais pour cette raison mais uniquement par amusement. Et c’est vrai, ça l’amusait tellement de faire croire à ses idiotes qu’elles étaient le monde pour les ignorer ferme le lendemain. Ou l’après lendemain si la fille en question était vraiment bien…La seule fille qu’il considérait comme relativement intelligente était Roxana, sa cousine et c’était sa seule amie. Les autres étaient juste bonnes à souffrir. Ou alors elle ne valait quand même pas la peine qu’il les remarque.
Il haussa les épaules, oui il le savait. Ca ne changeait rien ! Ses yeux parcoururent le corps de la jeune fille. Elle était très bien bâtie. Mais il en avait vu d’autre. Cependant, elle avait un truc qui faisait qu’il la trouvait éblouissante.

-¿Viene a a menudo correr aquí?

Elle avait une allure de sportive, il voulait savoir si elle l’était ou s’il se trompait. Si elle venait toujours courir ici, il viendrait faire un tour au parc plus souvent. Quoi ? C’était ridicule ce qu’il venait de penser. Il n’avait pas besoin de la voir !

-Vendría aquí más a menudo si es el caso, laissa t’il échapper avant qu’elle n’ait put répondre.


Pourquoi avait-il dit ça ? Il ne pouvait pas se contrôler ou quoi ? Bridget n’était pas une vélane, si ? Pas encore une ! Non, elle n’en avait pas l’air, ce n’était pas la même chose du tout. Serait-il sensible à ses charmes ? Mais c’était impossible. Il n’avait jamais éprouvé plus que de la pitié ou de la sympathie pour une fille. Pourquoi en serait-il différent aujourd’hui ? Il s’était toujours contenté de les faire souffrir. Jamais il n’avait eut le moindre faible pour une fille. Il pouvait la trouver plus jolie qu’une autre, mais ne pouvait apprécier sa beauté. Cependant quelque chose lui plaisait beaucoup chez Bridget.
Il scruta son visage à la recherche des moindres détails qui pourrait l’aider à définir cette chose. Elle était jolie dans l’ensemble et chaque partie de son visage semblait acceptable, mais en y réfléchissant bien, elle n’était pas si jolie qu’il ne le craignait. Il n’abandonna donc pas ses recherches. Il observa ses cheveux, si blonds. Ils étaient très beaux, mais ne semblaient pas naturels, il n’avait jamais vu des cheveux d’une pareille couleur. Bon, alors, c’était quoi ? Elle n’avait rien d’extraordinaire, il n’avait aucune raison de craquer pour cette fille plus que pour une autre. Elle n’était pas très belle, elle ne semblait pas plus intelligente et il parvenait à garder sa vie pour lui, comme face à n’importe qui…Il restait aussi à l'aise que d'habitude. Il n'avait aucun problèmes à lui parler, non, il n'était pas charmé par une simple fille. Tout allait bien !


-¡ Eso es daño que no tiene escuela de magia como Poudlard en Casares, estaría bien realmente! Se podría estudiar correctamente siguiendo siendo al mismo tiempo cercano de en casa... , récita-t'il.

Cette attitude donnait un peu l'impression qu'il avait dit cette phrase tellement de fois, qu'il la connaissait par coeur et qu'il n'y faisait même plus attention. Pratique dans son cas, puisque cela masquait en quelque sorte les véritables pensées du jeune homme. Noah se demanda s’il pouvait lui poser une question sans qu’elle ne la retourne. Il décida que non et ne tenta pas l’expérience. Il attendit plutôt qu’elle n’engage la conversation.


Dernière édition par Noah Delilah le Ven 29 Fév - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Ven 29 Fév - 17:31

Il la regarda de haut en bas et elle garda son regard fixé sur ses yeux. Elle avait l'impression qu'il se moquait d'elle, à rester assis à ses côtés et à lui parler de l'Espagne. Comme s'il était tombé du ciel pour lui rappeler tous ces bons souvenirs et pour lui rappeler qu'il fallait y retourner. Elle avait l'impression qu'il était faux, qu'il n'était qu'une illusion. Avait-elle trop couru ? Non, elle n'avait jamais eu des visions pour avoir trop couru, tout de même ! Mais, elle avait vraiment l'impression qu'il ne s'intéressait pas vraiment à son histoire, pas vraiment à elle... Juste qu'il passait le temps. Enfin, elle pouvait toujours en profiter, même si ces instants ne dureraient pas éternellement ! Il lui demanda si elle venait courir souvent ici ! Ah, ça, c'était le moins que l'on puisse dire ! Sans doute avait-il remarqué qu'elle avait une allure de sportive et que son corps était bati comme celui de ces coureuses qui ne s'arrêtent jamais ! Et bien, il ne se trompait pas ! Mais avant qu'elle n'ait pu répondre, il laissa échapper une phrase qu'elle ne comprit pas très bien. Il avait parlé trop vite et le moins que l'on puisse dire est qu'elle n'avait plus trop l'habitude de cette langue. Ca lui déplaisait, mais elle n'y pouvait rien. Elle était même sûre d'avoir fait des fautes lorsqu'elle lui avait parlé, et ça la dérangeait vraiment. Elle qui adorait son pays et sa langue, voilà qu'elle n'arrivait plus à la parler et à la comprendre correctement. Elle saisit juste quelque chose comme quoi il viendrait souvent ici, mais elle ne comprit pas pourquoi. Elle ne pouvait qu'émettre des suppositions qu'elle jugea fausses !

¡- Sí, vengo a correr cada mañana a las cinco horas! ¡El noche también! Adoro correr.

Sa voix était légérement hésitante pour certains mots. Elle avait perdu la main, c'était sûr, mais elle était ravie de remarquer qu'elle pouvait encore s'en sortir pour quelques simples phrases ! Il lui parla des écoles d'Angleterre et des écoles d'Espagne, déçu qu'il n'y en ait pas là-bas. Sa voix sonnait faux, comme si il n'était pas sincère. Contrairement à l'éthique, elle ne se retint pas de dire tout haut ce que les autres pensaient généralement tout bas.

- On dirait vraiment que tu dis toujours ça, comme si c'était du par coeur ! Enfin, je suppose que c'est tout de même vrai ! Mais je suis tout à fait d'accord, même si je n'aurais tout de même pas pu étudier la magie en Espagne, et qu'en plus je ne t'aurais pas rencontré !

Mécaniquement, elle avait parlé en Français, plus par habitude que parce qu'elle n'aimait pas l'Espagnol ! Bien loin de là ! Elle lui adressa un sourire, tête penchée sur le côté. Elle aurait vraiment été déçue si elle ne l'avait pas rencontré dans ce parc, aujourd'hui, à cette heure-ci. Enfin, non. Parce qu'elle n'aurait pas su qu'il existait. C'était une drôle de chose, l'envie et le savoir. Cela l'amusait toujours ! En tout cas, elle était contente d'être avec lui, maintenant, mais surtout qu'il reste ici ! Elle était sans doute très barbante à parler ainsi, mais il restait quand même... Étonnant !

- Toute ta famille vit-elle encore en Espagne ? Elle est grande ?

Sans doute, oui. Elle avait toujours eu l'impression que tout le monde était des cousins, des tantes et des oncles, dans ce pays. Peut-être parce que tous se comportaient tels quels. Elle n'avait pas une grande famille, ou alors son père ne lui avait jamais parlé d'un seul de ses parents, qu'il soit proche ou éloigné ! Ce ne serait pas étonnnant, en fait ! Elle aurait tellement voulu qu'il parle de toute sa vie, mais elle n'avait pas envie qu'il lui repose les mêmes questions en échange... Ce qu'il risquait de faire concernant sa famille, sujet qu'elle voulait absolument éviter. Mais pourquoi n'avait-elle jamais su taire sa longue langue ? D'habitude, ça ne lui prenait pas ainsi de parler des familles des gens, sachant très bien qu'elle devrait immanquablement parler de la sienne.
*Estúpida señorita*
Ca y est... Elle se remettait à penser en Espagnol, dans les grandes lignes. Un plus grand sourire encore se dessina sur son visage ! Le bon vieux temps !

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Ven 28 Mar - 17:24

Bridget lui répondit, toujours en Espagnol. Un Espagnol un peu maladroit de temps à autre, mais un Espagnol tout a fait remarquable. Et c'était mignon les petites fautes qu'elle faisait. Mais Noah savait que s'il devait quitter son pays pour venir vivre ici, il n'oublirait jamais l'Espagnol. Il l'emploirait aussi souvent que possible pour ne pas l'oublier. On ne peut pas oublier sa langue maternelle, si ?
Bref, elle lui expliqua qu'elle venait courir ici chaque matin à cinq heures. Voilà qui était fort intérressant. C'était plutôt courageux de sa part, par rapport aux autres élèves qui, en grande majorité, dormaient encore à cette heure. Mais il n'avait pas tellement envie de venir la voir courir à 5 heure du matin. Tant pis, où était le problème ? Il se moquait bien de la voir courir, en fin de compte ! Ce qui étonna le plus le garçon, c'est que la Gryffondor venait également courir en pleine nuit. Elle faisait ça chaque jour ? Impossible ! Et puis, elle serait tombée au moins une fois sur un prof ou même sur un fondateur. Et si elle se faisait prendre dehors à une heure tardive, elle n'aurait certainement pas l'envie de recommencer. Du moins, c'est ce que prétendait la plupart des professeurs de l'école.
Miss Siirass lui annonça à la suite, qu'elle adorait courir. Chacun son truc, pensa-t'il...Ce n'était pas ennuyant de courir, oui. Mais de là à dire qu'il adorait ça, c'était exagérer. Il ne courait pas assez souvent ou assez longtemps pour apprécier cela. Il se lassait très vite de courir sans raison. Tout comme il se lassait facilement de tout, d'ailleurs ! Mais courir en sachant qu'il n'y a pas de raison de le faire et qu'il n'y a pas vriment d'arriver, c'était étrange. Surtout régulièrement ! Noah était relativement doué en sport en général, mais il n'en faisait pas souvent. Il lui arrivait de vouloir se surpasser de temps à autre, mais sinon il se contentait de quelques exercices bien choisis.
Il tourna la tête pour admirer le paysage. Enfin, admirer était un grand mot. C'était très beau mais là où il vivait, on voyait des tableaux encore plus magnifiques.
Apparement, la jeune coureuse n'avait rien compris de ce qu'il avait échappé. De toute façon, c'était faux, et archi-faux ! Il ne viendrait pas courir plus souvent maintenant qu'il savait qu'elle le faisait. Et puis, pour venir courire à 5 heures du matin, il fallait être fou ! d'un autre côté, elle n'avait pas l'air entierrement normale. Elle devait être un peu folle...Mais il fut soulager qu'elle n'ait rien compris, il ne devrait pas se reprendre ou même inventer d'excuses stupides et complètement inutiles !
Par contre, la jolie blonde remarqua son ton détaché et habitué lorsqu'il parla des écoles de Magie. Qu'importe, il gérait toujours. Elle venait de parler Anglais, pourquoi ? Il aimait l'Espagnol et le comprenait plus facilement que l'Anglais. Il n'était pas encore très à l'aise dans cette langue, bien qu'il la maitrisait parfaitement. Il s'était senti chez lui, à lui parler sa langue. Et voilà qu'elle recommençait à parler Anglais...Il lui répondit en Espagnol !

-Sí, tengo la práctica de decir eso ya que lo pienso y quien ella digo a todo el mundo. ¡ Del golpe, tengo la impresión de decir eso toda mi vida… mientras que eso sólo hace algunos meses !

Il retourna la tête vers elle et essaya de deviner ce qu'elle voulait dire par là ! Elle ne l'aurait pas rencontré...Logique ! Mais ce n'était pas désolant puisqu'elle n'aurait rien sut de son existence. Pour sa part, il était content d'être là parce qu'il n'était pas chez lui dans la maison de ses parents, ormis cela, il aurait été heureux d'être en Espagne. Il avait des connaissances là-bas, bien plus qu'ici et il appréciait plus facilement leur caractère que celui des Anglais. Il y avait de jolies filles aussi, pas de quoi se plaindre. Bien que s'il en avait été autrement ici, en Angleterre, les jolies filles en question ne lui auraient sans doute pas manquer.
En tout les cas, ne pas connaitre cette fille ne lui aurait pas été drammatique. Mais il comprenait ce qu'elle voulait dire. Il passait un agréable moment en sa compagnie, il était content de la connaitre.
La rouge-et-or lui demanda si sa famille était grande. Il trouva la question stupide au début, et se rendit compte qu'il n'était plus dans son pays natal mais bien en Angleterre. Les familles n'étaient pas forcément aussi grande que là-bas. Et elle, avait-elle une grande famille ? Il commença donc à parler de sa famille, sans prononcer toute la vérité.

-Sólo tengo un hermano, pero mi familia es muy grande, ¡por supuesto! Tengo enormemente primos y primas y si ti armones ti ti allí encontrado más. Es el caso a menudo en España. ¿Y luego considera a algunas personas como miembros de mi familia sin de verdad formar parte, ves? Yo dicho no la historia cuando se debe desear el feliz año nuevo a la familia… generalmente se te hace la fiesta juntos, eso facilita la tarea, pero no es brillante. ¡Por el contrario, viva los regalos!

Il déclara tout cela clairement, simplement, sans un sourire, les yeix rivés sur elle. Il n'avait pas encore mentit, mais si elle creusait le sujet, il y serait forcé. Il la vit rire un instant, avant de demander :

- ¿Y ti? ¿Tienes una gran familia?

Il cessa de parler pour l'écouter. Avant qu'elle ne lui redonne la parole. Il se demandait si elle avait une famille en Espagne. Il se demanda aussi si elle avait de bons liens avec sa famille. Il attendit ses réponses...sans impatience.


Dernière édition par Noah Delilah le Sam 5 Avr - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Sam 5 Avr - 12:38

Elle devait vraiment passer pour une fille complètement folle ! Adorer courir de jour comme de nuit. Pourtant, elle n’essaya pas d’inventer quoi que ce soit pour justifier cette passion spéciale. Quant à la vérité, il n’aurait pas pu comprendre, c’était couru d’avance ! Personne n’avait jamais compris l’adrénaline qui coulait dans ses veines lorsqu’elle courait depuis plusieurs heures, personne n’avait jamais pu aperçevoir l’endroit dans lequel elle planait lorsque l’adrénaline coulait dans ses veines, personne n’avait jamais compris que tout se remettait en ordre tout seul dans sa tête lorsqu’elle en avait besoin, non, personne n’avait jamais compris ça, même à ceux à qui elle avait passé des heures à essayer de l’expliquer. C’était inutile. Il fallait tenter l’expérience pour comprendre. Mais pas seulement courir une fois de temps à autre, ça, c’était inutile. Non, il fallait courir régulièrement pour ressentir quoi que ce soit, il fallait se surpasser, il fallait presque atteindre le bord de l’évanouissement. Toujours se surpasser ! C’était quelque chose d’incompréhensible au fond. Pour quelqu’un qui n’avait presque jamais couru en y prenant plaisir, les questions se posaient. Comment le fait de courir peut procurer autant de bonheur ? Comment peut-on courir aussi souvent, c’est une perte de temps ?! Comment est-ce que l’adrénaline peut changer quelque chose dans notre mental ? Comment courir peut permettre de remettre en place ses idées ? Comment, comment, comment, pourquoi et pourquoi. Toutes ces personnes énervaient très souvent Bee. Heureusement, il y en avait un qui la comprenait ! C’était son grand-père, celui qui l’avait incitée à courir justement, parce que, jeune, il avait compris les mêmes choses que sa petite-fille avait compris ! Que c’était relaxant et qu’on pouvait penser à des tonnes de choses sans être pressés, que courir était une autre galaxie. En fait, les mots lui manquaient quand il s’agissait d’expliquer une quelconque passion, surtout à des gens tellement bornés qu’ils étaient persuadés que c’était froler le ridicule que d’aimer courir. Et en cet instant, elle remarqua que la personne qui se tenait assise à côté d’elle était l’une des personnes sceptiques, qui se demandait comment ci et comment ça sans toutefois dire tout haut ce qu’il pensait tout bas. Oh, elle aurait pu s’enfoncer en lui expliquant ses raisons. Elle aurait pu parler de foot aussi. Mais à partir de ce moment, il la prendre pour une fille complétement folle ! Était-ce grave ? Elle fit vite la conclusion : non ! Tellement de gens l’avaient prise pour folle, un de plus, un de moins, où était la différence ? Elle ne rajouta rien sur ce sujet, les yeux du beau Serpentard en disant déjà tellement long sur ce qu’il pensait de sa manière d’être. Un peu folle, sans doute. En fait, elle ne comprenait pas pourquoi la plupart des gens ne disaient pas toutes les vérités à voix haute. Ainsi que leurs pensées. C’était tout à fait absurde, car oublier de dire ce que l’on penser, c’était proférer un mensonge par omission. B. disait toujours ce qu’elle pensait, surtout avant. Maintenant qu’elle avait grandi, elle essayait de ne plus blesser les gens, mais elle se montrait telle qu’elle était. Alors qu’il la prenne pour une folle sortie d’un asile s’il le voulait, elle s’en foutait ! Qu’y avait-il de mal à être ce qu’il pensait d’elle ? Rien, absolument rien ! Elle haussa discrètement les épaules, sans vraiment le faire exprès, puis tourna la tête vers le beau gosse. Il était vraiment craquant, mais vraiment comme tous les autres mecs de Serpentard. Hautain, il se croyait meilleur qu’elle et jugeait cette pation pour la course stupide. De plus, il n’avait pas l’air spécialement amical mais surtout très distant. Sans doute, au fond, était-il comme Wilde, un salaud de la pire espèce qui s’en foutait des gens, mais en pire. Beau et dragueur… De quoi faire vraiment mal s’il le voulait. Il répondit de nouveau dans cette langue qu’elle aimait tant, avec cet accent si craquant… Mais elle ne pouvait pas tomber amoureuse d’un type qu’elle ne connaissait que depuis quelques instants car il était juste beau ? Apparemment, si. C’était gênant, très gênant, car il s’avérerait sûrement un pauvre salaud prétentieux, elle en était certaine. Et en plus, il mentait sûrement comme il respirait ! Enfin, elle ne pouvait en être certaine, c’est un fait, mais il semblait trop à l’aise, trop parfait pour ne dire que la vérité, pour dire toute la vérité. Impossible ! Elle opina de la tête lorsqu’elle comprit qu’il disait cela très souvent depuis quelques mois et qu’à présent, il avait l’habitude. Elle n’était tout de même qu’à moitié convaincue. Elle eut un petit rire lorsqu’il parla d’ouvrir les cadeaux lorsque l’on s’en offrait. Elle ne connaissait pas tout cela, bien sûr. À Noël, chez elle, il n’y avait que son papy, sa mamy et son père. Quelques cadeaux en-dessous d’un sapin artificiel, rien de plus. Ce n’était pas tiré par les cheveux et son père n’était pas trop « fête ». Auparavent… Mais non, l’auparavent n’existe plus. Elle en avait marre de vivre sans cesse dans le passé, qu’est-ce qui lui prenait ces derniers temps ? Elle fronça les sourcils et entendit la question de Noah, ce qui lui permit de changer de sujet de pensée ! Si elle, elle avait une grande famille ? Hum…

- No tengo ni hermano ni hermana, sino… Voy a tener el pronto…

*Quatorze ans d’écart… Complétement malades ! Pourvu qu’il ne se pose pas de questions. Ca m’arrache la langue de dire ça…*

¡- Por el contrario, mi abuelo y mi abuela, los padres de mi padre, viven en casa, por lo tanto eso pone un poco de ambiente ! Tengo algunos primos y primas gracias al hermano y a la hermana de mi madre. A parte eso, es todo. Como mi padre no gusta demasiado las fiestas, Noël, es algunos regalos más, nada. Nuevo año, es una vuelta en todos los primos, nada el más. Es daño. Cuando se iba a España, tenía lleno de amigos y mis padres también tenían amigos, por lo tanto… Se tenía lleno de regalos. ¡Pequeños regalos, pero era buho, de fácil utilización, que ! ¡Había a veces lleno de mundo que no conocía, era divirtiendo ! Es mágico una Noël en España.

Et depuis combien de temps n’avait-elle plus fait cela ? Trop, bien trop longtemps. Les parents de son père vivaient encore en Espagne, mais il n’y avait plus eu de nouvelles d’eux depuis son entrée à Poudlard. Ils devaient sans doute se demander pourquoi est-ce que les Siirass ne venaient plus leur rendre visite chaque année. Ils ne savaient rien du tout. Bébé Bee avait toujours trouvé ça étrange que ce soit les parents de sa mère qui vivaient avec son père. Elle ne s’en plaignait pas, loin de là, mais elle ne comprenait pas ! En fait, elle ne comprendrait jamais les adultes ! Mais ses pensées dévièrent sur autre chose. Les Noëls en Espagne, que c’était… Exceptionnel ! Toutes ces centaines de personnes réunies, ces centaines de bonsoirs, ces centaines de cadeaux, ces centaines de tout et de rien ! Avec ses amies … Soudées comme les sept doigts de la main ! Enfin, façon de parler ! Elle se demanda s’il avait tout compris… En Espagnol, elle n’était pas parfaite, loin de là ! Il devait sûrement y avoir quelques fautes, immanquablement. Enfin, pourvu qu’elle ait dit quelque chose de compréhensible ! Elle se leva et se remit à marcher. S’il la suivait, tant mieux, si pas, ce n’était pas son problème. C’était juste un dragueur, non ? Elle serait fixée, un jour ou l’autre, mais en attendant… Il vallait mieux éviter de s’attacher ! Mais stupide comme elle était, c’était perdu d’avance ! Sauf s’il la laissait tranquille.

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Jeu 5 Juin - 18:40

La jolie blonde haussa les épaules, complètement perdue dans ses pensées. Le Serpentard la regarda étonné de son naturel. Lorsqu'il l'avait vu courir, dans son petit short, ses longs cheveux blonds se balançant à chacun de ses mouvements, il n'aurait jamais crut qu'il s'agissait d'une fille comme celle qui se trouvait face à lui. En plus d'être jolie, elle était intelligente et ne se sentait pas supérieure. Qui l'eut cru ? Mais n'importe qui voyons, pourquoi fallait-il toujours qu'il se focalise sur sa première impression ? Il était toujours là, à se demander des tas de trucs dénués d'intérêts sur ses interlocuteurs. C'était légèrement embêttant à la longue ! Cette fille était vraiment géniale. Elle n'hésitait pas à dire ce qu'elle pensait, ça se sentait dans sa manière de répondre. Noah avait l'étrange impression qu'elle le passait sous rayon X. Elle semblait tout comprendre de lui, enfin ce qui pouvait se deviner. Soit, il ne mourerait pas d'être démasquer. Elle n'était pas la première à deviner son côté briseur de coeur. Ca ne l'avait jamais dérangé jusque là ! Il la fixa profondément, tentant vainement de voir ce qu'il ne pouvait voir au premier regard. Il voulait la comprendre. Cette Gryffondor était folle mais dans le bon sens. Il aimait bien son côté dérangée. Ca faisait partie d'elle non ? Il lui sourit, sans quitter les profondeurs de ses beaux yeux.

*A quoi penses-tu lorsque, perdue dans tes pensées ou tes souvenirs, tu sembles si loin d'ici ?*
*Sais-tu qui je suis, ou es tu juste une fille stupide comme tant d'autre ?*
*Si tu savais que ton naturel m'impressionne plus que ne me repousse*


Il aimait sa manière de regarder ailleurs, pensive. Il avait l'impression de se noyer dans son regard, impossible de revenir à la surface. Lorsqu'elle tourna légèrement la tête pour le regarder, il se sentit attiré par le haut et put enfin respiré...Il détourna le regard pour le poser sur, au hasard, un arbre situé à environ cinq mètres d'eux.

*Ouh ! Qu'est ce qui t'arrive Noah ? Reprends toi !*

Il devait respirer. Il profita de sa réponse pour se détendre et reprendre son souffle. C'était tellement absurde qu'il voulut zappé cet épisode de ses souvenirs.
Alors, étant d'origine espagnole, elle n'avait ni frère, ni soeur ? Bizarre, mais après tout, pourquoi pas ? Cependant il comprit vite que ce n'était plus pour longtemps. Il ne fit pas le rapport directement entre leur différence d'âge. Lorsqu'il comprit, il ne put empêcher sa question :


-¿Vas a tener a un hermano, ahora?

Il cilla, abasourdi. De plus en plus spéciale cette fille. Tant mieux ! Il finit par sourire, où était réellement le problème ? Il n'avait pas le droit de juger le père de la sportive ! Cependant elle continua de parler de lui en lui répondant...Mouais, bon, il arrêta là ces pensées ! Apparement, Noël n'était pas un jour très fêté chez Bridget. Un jour comme les autres...sans doute ! Elle semblait vouloir retourner dans son pays pour fêter Noël la prochaine fois.

*Hum...si tu venais en Espagne, j'aimerais bien m'incruster dans ta petite famille...Dans la mienne c'est pas si magique que tu ne le penses*

Il visualisa son dernier Noël, avec toute la famille. Au début, son père semblait plus cool que d'habitude. Effectivement il ne vantait pas ses talents de boxeur sur jeunes à tout le monde, et surtout pas à ses frères et soeurs. Noah et Mathis avaient passé la soirée avec Roxana et son frère. C'était simpa une soirée avec eux. Noah se rappellait de tout leurs délires, les sujets dont ils avaient parler. C'était eux sa famille, Mathis, son double parfait, et ses deux cousins et cousines favoris. Mais à la fin de la soirée, son père, ivre, avait voulut montrer son autorité. Noah et Mathis était monté dans leur chambre avec leurs cousins et avaient pester en secret contre le "grand patron". Pourquoi fallait-il toujours que ce type qui se disait leur père gâche les meilleurs moments ? Noah ne le supportait plus ! Il ne voulait qu'une chose, le faire taire à jamais.

-¡Sabes, es la misma cosa todavía para mi! Me gustaría cambiar un poco a piojo ver. ¡Si eso se encuentra apès encontraría más a Noël en familia aún… mágica!

Il sourit à la jeune fille. Plus...horrible oui ! Il poursuivit, lancé :

-¿No tienes deseo de pasar a Noël a Càdiz?

Il espérait secrètement que la réponse serait oui, histoire de s'échapper discrètement de chez sa tante et de s'incruster chez elle. Sinon, il trouverait une autre alternative. Il refusait de toute manière de passer ne serait ce qu'un réveillon de plus en compagnie de son paternel !
Noah la regarda attentivement et remarqua qu'elle n'était qu'à moitié présente. D'un bond, elle s'était levée et avait commencer à marcher. Noah ne bougea pas, stupéfait. Il la vit s'éloigner doucement et se sentit un peu perdu. Que devait-il faire ? Il se leva et la suivit...Pourquoi lui courait-il après depuis tantôt ? N'était ce pas l'inverse qui se déroulait habituellement ? N'était ce pas les filles qui le suivaient à la trace, comme des petits chiens ? Etait-elle, aveugle ou complètement tarée ? Peut-être coincée...


*Non, ce n'est pas ça ! Regarde là un peu avant de dire de telles bêttises !*
*Peut-être prise ! Elle aime sans doute quelqu'un à tel point qu'elle ne fait plus attention aux autres.*


Le Serpentard s'arrêta de marcher. Il regarda les cheveux blonds de la silhouette qui s'éloignait de lui et continua. Autant mettre les choses au clair directement. Noah se posta devant Bridget.

-Je peux savoir pourquoi tu pars sans explications à chaque fois qu'on se croise ?

Il avait parler en anglais, sans savoir vraiment pourquoi...Mais il soutint le regard de la jeune fille en insistant. Que lui avait-il fait ? Bridget regarda ailleurs, et il sembla à Noah que c'était plus par agacement que parce qu'elle était incapable de le voir en face. Irrité, le garçon l'appella et l'obligea à le regarder. Il enleva sa main de son visage un peu trop tard et se surpris à effleurer rapidement son corps lorsqu'il la redescendit. Il ne cilla pas, continua de fixer cette étrange fille et attendit sa réponse...Qui arriverait bien un jour ! D'une manière ou d'une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Dim 15 Juin - 19:31

Oh, il avait très vite fait le calcul. Quatorze ans de différence, ce n'était pas un peu exagéré ? Si, bien sûr, et c'était aussi l'avis de Bee... Mais comment expliquer cela en deux mots sans parler de sa mère et surtout, sans éveiller les soupçons de Noah ? Elle n'avait vraiment pas envie de lui parler de sa vie, de lui raconter tous ses petits malheurs de long en large. C'était son problème à elle, et celui de personne d'autre. Il allait sans doute faire comme tous les autres... Oh, je suis désolé... Tu dois vraiment être malheureuse depuis ça... Ca fait combien de temps... Je suis désolé... Non mais, c'est bon, elle était grande, elle savait se débrouiller et n'avait pas besoin de tous leurs "désolé" ! En même temps, c'était un Serpentard, et ils étaient bien connus pour être des sans-coeur ! Ca, ça pourrait arranger Bee, pour une fois ! Et puis, elle allait être obligée de lui parler de la future nouvelle femme de son père, elle qui était si charmante... En tout cas, c'est ces salades qu'on lui avait sorti pour qu'elle apprécie sa future belle-mère... Salades qu'elle n'avait pas franchement avalées. Et il faudrait aussi lui expliquer pourquoi elle n'aimait pas cette femme, celle que son père aimait, et pourquoi elle ne se réjouissait pas au fait d'avoir un petit frère, c'était si adorable, une grande famille... Et surtout, comment cela se faisait que sa mère était morte si jeune. Oui, car étant donné que les Serpentards n'ont pas de coeur, ils ne se gênaient pas non plus pour poser des questions qui blessent... Et tellement d'autres questions s'ensuivraient qu'elle préfèra fermer son esprit à toutes ces choses, fermer son esprit à la conversation qui commençait dans son esprit.

*Chérie, pourquoi es-tu si distante avec lui ? Il est si...
Si stupide. Si sadique. Si Serpentard. Si manipulateur...
Arrête... Tu ne le connais pas. Il semble génial !
Il semble... Sembler n'est pas égal à être. Maintenant, tu te tais. Je ne veux plus t'entendre, Méta-Bee.*


N'importe quoi. Complétement folle. Et ce n'était pas près de s'arranger, heureusement ! Bon, alors, cette réponse... Il faudrait bien se jeter à l'eau un jour ou l'autre ! Autant que ce soit tout de suite. Mais elle ne savait vraiment pas que dire pour qu'il ne lui pose pas de questions, elle ne savait pas que dire pour éviter de parler de sa mère... Pourtant, ce ne devait pas être si compliqué. Son esprit était paralysé par le regard du bel Espagnol... Elle se sentait happée par lui ! Il faut dire... Il était si beau ! Mais non, ce n'était qu'un dragueur ! Depuis le début, elle ne cessait de se répéter mentalement cette phrase, mais rien n'y faisait, elle n'arrivait pas à prendre ses jambes à son cou ! Elle décida d'aller droit au but. La vérité en toute circonstance.

- Como muy pocas madres, el mío se suicida…

Il y eut un court silence. Son visage portait un sourire triste, la tête penchée vers la droite. Elle avait planté ses yeux directement dans ceux du jeune homme et ne les avait pas quittés, employant un ton léger, s'efforçant de dédramatiser la situation. Elle inspira un grand coup, puis continua de lui expliquer sa petite histoire tragique, l'empêchant de cette façon de lui présenter ses "plus sincères excuses" ! Sincères, mon oeil, oui ! Si il y avait bien une chose que B. aurait dû qualifier d'hypocrite, c'était bien tous ces désolés soi-disant sincères...

- Después de cuatro años, mi padre va a casarse de nuevo con una señorita... Demasiado agradable... Que no conozco y que es recinto de mi... pequeño hermanastro.

Il y eut un autre silence. Pas même un battement de cils. Elle pria pour qu'il ne dise rien. Elle venait quand même de se rendre compte que c'était bien plus facile d'en parler en Espagnol plutôt qu'en Anglais. Peut-être parce qu'elle était persuadée que l'Espagnol, personne ne le comprenait, qu'elle ne risquait rien en parlant Espagnol ! Ce n'était pas le cas, mais au moins, ça en donnait l'impression ! De la façon dont elle avait jeté ses paroles, on aurait dit que c'était secondaire. Triste, mais quelque chose qui était devenu une habitude. Il s'apprêta à parler. Elle posa un doigt sur sa bouche et chuchota très doucement :

- Chut… No dices nada. Continuas a hablar de Noël.

Elle lui sourit puis enleva son doigt. Il exécuta sa demande, ce pour quoi elle le remercia mentalement ! Elle l'avait dit ! Il était sans-coeur, et ça l'arrangeait parfaitement ! Enfin, pour ce genre de situation ! Pour le reste... C'était à voir ! Sans doute l'était-il tout autant. Elle décrocha. Il parlait de Noël. C'était tout ce qu'elle savait ! Ca ne lui semblait pas essentiel d'écouter les balivernes de ce menteur professionnel. Si elle avait dit la vérité depuis le début, sans mentir une seule fois, lui, pour sa part, ne faisait que mentir depuis le début. Il essayait de comprendre comment elle fonctionnait, il ne lui disait pas tout sur sa famille, il était trop beau pour ne pas mener les filles en bateau. Elle n'avait pas pour habitude de se méfier, mais là, c'était criant de vérité. Je te mens, je suis un Serpentard, je ne t'aime pas, je ne veux que te briser le coeur ! Pourquoi est-ce qu'elle restait avec lui, bon sang ?! Pourquoi ne l'envoyait-elle pas dans les roses, comme elle avait l'habitude de le faire avec les garçons qui lui tournaient autour ? Parce qu'elle l'aimait bien, voilà pourquoi. Et elle ne pouvait pas se permettre cela ! C'était un des élèves de Salazar Serpentard, qui sait s'il ne la menait pas en bateau sous les ordres de son professeur, s'il n'était pas là pour recueillir des informations sur elle pour qu'il puisse la torturer de plus belle ou encore s'il ne voulait pas l'ammener droit dans les griffes du Mage Noir ?! Depuis quand faisait-elle confiance aux Serpentards, depuis quand leur parlait-elle ? Hein ?

*Depuis qu'ils sont beaux comme des dieux...
J'ai dit que je ne voulais plus t'entendre. Et puis, il n'est même pas si beau que ça. Il est juste très...
Sexy. Oui, c'est le mot que tu cherches !
Ok, et alors ? C'est un Serpentard, comme Lestat Wilde !*


Elle se leva soudainement. Pas besoin de lui fournir une seule explication. Elle était maintenant convaincue qu'il n'était rien de plus qu'un bébé Mage Noir, éduqué par leur idole à tous, le grand, le puisssant, le célèbre Salazar Serpentard, fondateur de Poudlard et Maître des Potions. Il ne fallait en aucun cas tomber dans le panneau ! Mais, comme prévu et comme elle l'avait espéré - malgré elle -, il l'avait suivie et l'avait rattrapé. Elle détourna le regard. Il l'agaçait, à la fin... Mais il la força à le regarder et s'attarda quelque peu sur son visage. Elle ne cilla pas plus que lui. L'un comme l'autre, ils se dévisageaient. Il devait la prendre pour une folle, comme tout le monde. Si c'était le cas, pourquoi restait-il avait elle ? Simplement pour ses beaux yeux ?! Mphhh, elle en doutait fortement ! Il n'avait pas de raison de rester, si ce n'est qu'il était à la botte de Salazar Serpentard, ou alors qu'il était un dragueur exceptionnel.

- Savoir pourquoi je pars sans explications ?! Mais tu le sais très bien, mon cher Noah... Tu tombes toutes les filles, tu es dragueur depuis que tu es né... Tu le cries de tout ton être... Et si j'ai tort, dis-le moi en me regardant droit dans les yeux ! Tu mens depuis le début... Ou tu oublies certains... Détails ?! Oh, tu peux me prendre pour une folle ! Une fille blonde platine qui adore courir, qui plus est dans un mini-short décoré par ses amies... Mais moi, j'aime la folie !

Elle n'avait pas crié. Elle avait juste baissé la voix d'un octave, c'en était presque inquiétant... Elle avait essayé, dans la mesure du possible, de rester calme, et le seul moyen qu'elle avait trouvé pour cela était de baisser la voix. Elle n'avait pas quitté le beau gosse des yeux, elle l'avait fixé pendant tout le temps qu'elle parlait. Pourvu qu'il la lâche un peu ! Ou plutôt, non. Qu'il reste ici, qu'il lui dise qu'elle avait tort... Eh, oh, fallait pas rêver, Bébé Bee ! Elle s'assit contre un arbre. Il la prenait pour une folle, maintenant, c'était sûr ! Elle se devait de toujours tout gâcher, hein ?! Elle ne pouvait pas faire autrement, bien sûr... On devrait la taper, elle méritait une autre retenue avec Salazar Serpentard, là, tout de suite... Ah non, pas une retenue avec le vieux grincheux, n'exagérons rien ! Plein de contradictions, plein de folies, pleine de joie, pleine d'émotions... Bébé Bee était... Pleine ! Elle leva la tête vers celui qui la prenait pour ce qu'elle était, c'est-à-dire une folle ! Elle aurait voulu qu'il lui sourie. Elle, elle lui sourit, d'un sourire malicieux ! Elle aurait voulu qu'il comprenne qu'elle l'aimait bien et qu'elle était sur la défensive seulement parce qu'elle ne voulait pas se faire mal ! Elle aurait voulu être plus courageuse !

- Bien, il es cierto que eres un dragueur, y eres un tonto seguramente... Pero yo te guste entonces venga aquí... Si tu ne crois pas que je suis une folle contagieuse sortie d'un asile ! Pour répondre à ta question de tout à l'heure... Si, yo meurs de deseo de darse la vuelta en España para Noël ! Mais bon, c'est dans six mois, alors je vais déjà convaincre mon père de retourner en Espagne pour les vacances. Il y retrouvera son père et sa mère, j'espère que ça jouera en ma faveur ! Et puis... Viva España !

Gens qui rient gens qui pleurent ! Exactement comme Miss Bri ! Elle passait du coq l'âne, sans raisons, sans explications. Et elle parlait en Anglais, puis en Espagnol... Elle était bien trop fainéante pour ne parler qu'en Espagnol ! Ca devenait compliqué de trouver les bons mots pour ne pas qu'il parte - elle était très, très, très contradictoire, oui... - et de trouver les bons mots en Espagnol ! Et puis, le mélange Anglais-Espagnol n'était pas si mal, finalement ! Et aussi, c'était lui qui avait repris l'Anglais, juste avant, sans bonne raison valable ! Elle n'allait pas piquer une crise pour ça ! Donc, il n'allait pas, lui non plus, piquer une crise pour ça ! Elle leva les yeux aux ciel ! Elle passait des sujet à un autre ! Ses explications ne rimaient à rien, et elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'était en train de faire Noah. L'écoutait-il ou était-il parti, maintenant qu'il avait la certitude qu'elle le détestait et qu'elle était stupide ?! Ou alors, peut-être aimait-il la folie ? Un sourire élaira son visage et ses yeux redevinrent aussi pétillants qu'avant ! Il fallait juste espérer qu'elle n'avait pas tout gâché...

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Jeu 17 Juil - 16:36

Tout en écoutant la belle demoiselle, Noah plongea son regard dans le sien pour ne plus l'en sortir. Il ne jouait pas a celui qui détournerait les yeux le premier, bien qu'il n'avait pas l'intention de céder avant elle. Ce serait faible de sa part de ne pas réussir a soutenir le regard d'une fille...mais ce n'était pas son but du moment. Non, ce qu'il voulait c'était ne jamais s'arrêter, ne jamais la lâcher des yeux et voir sa réaction. Jeu dangereux ? Sans nul doute ! Mais peu importe, il aimait prendre des risques ! Et ça en valait la peine. Quoi, mais non ! N'importe quoi. Non, c'était juste un jeu, rien de plus.
Elle lui parla de sa mère, alors que l'instant d'avant, ils parlaient de la différence d'âge entre son frère et elle. Étrange...Elle lui expliqua aussi que son père allait se remarier et qu'elle allait avoir un demi-frère. D'accord, ça changeait tout ! La différence d'age s'expliquait mieux et le rapport avec la mort de sa mère aussi. Plutôt que de tirer des conclusion hâtive, il devrait apprendre a écouter... Alors comme ça, sa mère s'était suicidée. Sympa ! Pour qu'elle raison ? Il faillit lui demander pourquoi mais elle lui mit un doigts sur les lèvres pour le faire taire. Mais...Oh, bon tant pis, il lui demanderait la prochaine fois ! Il aurait bien l'occasion de savoir. Bridget lui demanda de parler de Noël. Ce qu'il fit donc. Mais elle n'écouta pas un mot et se leva. Elle ne répondit pas tout de suite a ses questions. Mais lorsqu'elle ouvrit la bouche, le Serpentard se rendit compte qu'il aurait préféré qu'elle ne dise mot. Elle affirmait qu'il connaissait la réponse. Qu'il savait pourquoi elle partait.
Non il ne le savait pas ! Comment pourrait-il le savoir ? Il n'en avait aucune idée. Et il aurait aime qu'elle le lui explique plus gentiment. Quoi, sa réputation était déjà faite a Poudlard ? Pour si peu ? Il avait draguer, quoi, cinq filles dans l'année ! Et il n'en avait embrasser une seule d'entre elles... Ce n'était rien ça ! Vivement l'année prochaine qu'il montre ce dont il était capable ! Mais il n'était pas un dragueur depuis qu'il était né, seulement depuis ses trois ans, nuance ! C'était dans le bac a sable pour être précis...Elle le défia de la contredire, en la regardant dans les yeux. Ma foi, pourquoi pas. Ce n'était pas bien complique. Il la regarda, de la même manière qu'il l'avait fait quelques instants auparavant. Il plongea son regard dans le sien pour ne plus l'en sortir et lui dit, le plus sincèrement possible :


-Je ne t'ai pas menti... Je ne te trouve pas cinglée, si ça peut te rassurer. J'aime ta façon d'être, Bridget ! Ton plaisir a courir ne me dérange pas, chacun a sa passion. Moi aussi je peux te sembler bizarre. Et bien qu'il soit étrange, certes, ton mini-short est très sexy !

Sur ces mots, il baissa les yeux vers son short avec un sourire discret. Il avait peut-être oublié certains détails, mais il était sincère. Son short était original, dans le bon sens ! Il l'aimait bien...Et puis, il était court. Ce qui ne lui déplaisait pas. A vrai dire, ça jouait en sa faveur.
Mais la jolie fille alla s'asseoir contre un arbre et continua. Elle se moquait de lui ? La Gryffondor le traitait a la fois de menteur et d'imbécile... Bon, pour le premier, elle avait raison. Mais il n'était pas un imbécile ! Il la regarda, méprisant. Que pensait-elle, qu'elle allait le changer complètement ? Qu'il allait raconter ses secrets a n'importe qui ? Jamais ! S'il était un imbécile, il n'avait plus qu'a la laisser la toute seule. Et a la considérer comme n'importe quel Gryffondor. Il s'apprêta a partir, lorsqu'elle continua. Venir ? Près d'elle ? Il hésita...Elle s'était reprise, mais si peu ! Que voulait-elle dire quand elle disait "aimer" aussi ? Il resta la ou il était, ne daignant pas prendre position. Bridget développa ses projets de vacances devant lui, qu'il n'écouta qu'a moitié. Et après, si elle venait en Espagne, il était censée se réjouir se cette nouvelle ? Il ne la verrait pas de toute manière. Il serait condamné chez lui et elle serait bien heureuse avec toute sa famille sans imbéciles pour gâcher ses vacances. Le vert-argent regarda ailleurs, en direction du château, une mine ennuyée sur le visage. Il faillit bailler mais trouva que c'était peut-être exagéré sur les bords. Il sourit a peine lorsqu'elle lança "Viva Espana". Et encore, c'était un faux sourire...Noah s'assit en tailleur en plein milieu du chemin, la ou il était et ne prononça pas un mot. Il s'était retenu d'aller vers elle, contre ses envies. Envies qu'il ne comprenait pas pourtant ! Le Serpentard tourna les yeux vers la Gryffondor. Ils étaient a des kilomètres l'un de l'autre, tout les séparaient, non ? Bridget Siirass le regardait, son sourire avait disparu et elle semblait sur le point de lancer une réplique cinglante bien placée. Elle était jolie, même lorsqu'elle n'était pas d'humeur. C'était mignon ! Il se rapprocha sans se relever, pousse par il ne savait quoi. En contradiction avec lui même, il lui sourit et se rapprocha encore un peu. Il aurait mieux fait de se relever mais a vrai dire, elle était bien la seule a le voir et en matière de bizarrerie elle n'avait rien a lui dire. Noah se trouvait a présent a un mètre de la jolie sportive et venait de s'arrêter. Sa seule angoisse a présent était qu'elle ne se relève brusquement, sans préavis. Il s'avança encore un peu, un peu plus, et la toucha presque. Il la regarda sans ciller, ne sachant plus tellement ou il en était.
Brusquement, il ressenti le besoin de répondre, de dire quelque chose. S'il ne le faisait pas, elle allait partie, c'était certain !


-Bridget, si tu parviens a aller en Espagne ces vacances, on pourrait se voir un jour ou deux ?

Ça aurait été mieux de dire qu'il en avait envie, mais il n'y arriva pas ! C'était contre nature. Elle se contenterait de ça. Noah commençait a s'impatienter. Il n'arrivait pas a la cerner. Ou a se comprendre lui-même ? Il s'ennuyait a tien faire. Il avait été élevé dans l'action...il fonçait toujours sans craintes. Et la, il ne savait pas quoi faire. Bridget allait répondre, elle le regardait un peu perplexe. Pour elle la réponse était logique. Pas pour lui... Il espérait qu'elle voudrait bien le revoir. Lui, il aimerait...Il voulait lui montrer Casares, lui faire redécouvrir la mer, les couchers de soleil,...La présenter a tout ses amis et a ses cousins. L'emmener promener a la belle étoile, et tant d'autres choses si merveilleuses les unes que les autres. Il voulait lui montrer l'Espagne, mieux que dans ses souvenirs. Ils pourraient tout faire ensemble. Il voulait se montrer lui...Il faudrait aussi qu'il la présente a Mathis ! Mais...hum...comment ? Présentait-il tout les filles si château a son frère ? Non ! Il en parlait bien sur, mais il ne les présentaient pas. Et il n'en avaient jamais emmenées en Espagne non plus.

*La c'est différent, c'est elle qui va en Espagne. Elle vit la-bas, ce n'est quand même pas comme si c'était toi qui l'invitait ! Mat' n'a rien a dire.*

L'ennui, c'était qu'il ne savait plus trop ou il en était. Il craignait la réponse et il avait peur que son jumeau ne le sache avant lui. Oui mais, il n'allait pas mentir a son double tout de même. Mentir a quel propos ? Que racontait-il ? Il devenait fou, ma parole ! Il présenterait Bridget a Mathis comme s'il s'agissait de...de...de Louise, Eléa, n'importe qui ! C'était bien ce qu'elle était bon sang : n'importe qui ! Perdu dans ses pensées, il n'écoutait pas la belle coureuse. Il s'en rendit compte et suivit en cours de route...Oups !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Jeu 17 Juil - 17:20

Il la regardait de haut et elle d'en bas. Il la regardait droit dans les yeux et elle n'arrivait pas à regarder ailleurs. Il lui affirmait qu'il ne mentait pas et elle ne pouvait faire que le croire... Pourquoi ? Qu'est-ce qui lui prenait ! Elle se doutait qu'il était un menteur de la pire espèce, alors pourquoi essayait-elle de se convaincre que c'était faux ? Peut-être parce que, hormis son impression, rien ne lui prouvait que c'était un dragueur ou un menteur !

*Mais chérie, c'est un Serpentard ! Tu le sais et...
Et alors ? D'abord, ce sont des préjugés ! Ils sont pas tous pareils !
Tu vois bien que c'est un beau gosse ! Un dragueur de première !
Euh... Tous les beaux gosses ne draguent pas !*


Super convaincue par ce qu'elle disait, l'abeille ! Mais bon... Elle ne pouvait pas lui demander d'être fidèle pour ses beaux yeux ! Mais si ! Engin, non... Rhôô, esprit contradictoire, es-tu là ?! Mais enfin, je suis toujours là ! Je ne te quitte jamais ! Comme c'est dommage... Bon... Un peu de sérieux. Il fallait qu'elle remette de l'ordre dans ses idées ! Il fallait absolument qu'elle aille courir. Mais il n'apprécierait sûrement pas... Mais... Elle s'en foutait, non ?! Soit, elle n'irait pas courir. Pas tout de suite. Elle avait d'autres choses à faire qui étaient bien plus intéressantes comme, par exemple, l'écouter ! Ok, admettons qu'il ne soie pas un menteur... Il était quand même un dragueur, et sur ce point, il n'avait même pas essayé de la contredire... Ça voulait tout dire ! Maintenant... Cela la dérangeait-elle vraiment qu'il ne lui soit pas fidèle ? Il était si beau... S'il pouvait être à elle pour toujours, ce serait merveilleux, mais si cela ne durait que quelques temps... C'était bien aussi ! De toute façon, ce "pour toujours" lui faisait peur ! Elle avait toute la vie pour découvrir le bonheur ! Ça ne servait à rien de se précipiter. Elle avait bien réfléchi. Elle ne voulait pas d'un pour toujours qui fatigue, à la longue... Pas pour l'instant ! Mais... Si, bien sûr qu'elle voulait qu'il soit à elle pour toujours, mais elle voulait surtout ne pas se faire de fausses illusions... Alors, on se contenterait du minimum ! Et on ferait son maximum pour que le minimum soit un maximum ! Minimum, maximum, on n'y comprenait plus rien ! De toute façon, entre son esprit contradictoire et ses pensées farfelues, elle n'arrivait pas à se comprendre ! Ce n'était pas aujourd'hui que ça allait changer... Pas cinglée, elle n'était pas cinglée... Devait-elle le prendre pour une insulte ou pour un compliments ?! Peut-être était-ce purement et simplement un mensonge pour qu'elle lui tombe dans les bras ! Si c'était ça, alors... Il avait atteint son but ! Donc, disons que pour une fois, le Serpentard avait été sympa ! C'était possible, ça ? Allez, ne soyons pas méchante ! Attendez une minute... C'était une véritable déclaration d'amour qu'il lui faisait là, non ? J'aime ta façon d'être, Bridget ! Brrr, qu'elle détestait ce prénom... Pourquoi pas son surnom ?! Mais c'était gentil !!! Huuu ! Sexy, mini short... C'était la première fois que quelqu'un osait dire aussi directement ce qu'il pensait de son joli dessous ! Elle sourit lorsqu'elle vit son regard se poser sur ses jambes ! Elle le pria de venir s'asseoir à côté d'elle ! Il s'assit là où il était ! Puis se rapprocha d'elle mais en restant assis ! Lui aussi, était délirant ! Elle lui sourit une fois de plus ! Elle le trouvait mignon ! Pourquoi ne pas le prendre dans ses bras ? Mais ce qu'il lui dit une fois qu'il fut à côté d'elle lui donna envie de lui sauter au cou ! Son sourire s'élargit et son regard s'illumina ! En guise de réponse, elle s'approcha de lui et le serra dans ses bras. Assis là, se serrant dans les bras, Serpentard et Gryffondor, ils formaient un tableau étrange ! Après quelques secondes, toujours en le serrant très fort, elle répondit à la question qu'il lui avait posée !

- Évidemment que ça me tente ! Un, deux, trois jours... N'importe ! Tu de adorable !

Non, là, elle ne pouvait résister, et tant pis pour les conséquences ! Elle le relâcha enfin ! Tout ce qu'ils pourraient faire... C'était magique ! Enfin, si Noah voulait bien ! Surtout, ne pas se faire de film ! Aller danser... Elle demanderait à Roxanna sa magnifique robe rouge ! Nager dans la mer la nuit... Sous les étoiles ! Regarder les couchers de soleil... Main dans la main ! Stop ! On ne bave pas !!! Et puis, peut-être le beau Noah n'en avait-il pas envie ! Et d'abord, ce n'était même pas sûr qu'elle irait en Espagne !

- Tu aimes nager dans la mer pendant la nuit ? Et danser, tu aimes danser ? Je devrais aussi aller voir des amies, mais... Je me fais des films et tout et je ne sais même pas si tu veux m'emmener danser ou juste me voir et me parler et puis... Je ne viendrai peut-être pas !

Cette pensée la rendait triste... Elle voulait y aller... Ce serait trop bête de manquer une si belle occasion... Si belle ! Elle l'écouta lui répondre en souriant, puis se replongea dans ses merveilleuses pensées ! Elle était dans ses rêves espagnols lorsque vint l'interrompre son estomac ! Il avait faim !

- Je meurs de faim...

Elle se retrouvait à des années-lumières de là, en enfance ! Elle se sentait bien !!! Elle se leva et se mit à tournoyer inlassablement ! Elle adorait ça ! Elle aurait voulu avoir l'une de ces jupes à volant qui virevoltaient autour d'elle lorsqu'elle se mettait à tourner sur elle-même ! C'était magique ! Elle tendit les bras à l'horizontale mais finit sa course folle sur Noah !

- C'est la deuxième fois que je te tombes dessus aujourd'hui ! Désolée !

Vu de près, il était vraiment irrésistible ! Elle se mit à rire sans retenue, quasiment couchée sur lui ! Vive Poudlard, les vacances, les beaux espagnols, l'Espagne, bref, vive tout !

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Ven 18 Juil - 16:13

Si Noah avait du mal à suivre c'était sûrement du au fait que Bridget venait de lui sauter au cou et qu'elle le serrait très fort. Bon alors, c'était quoi la réponse ? En même temps, Noah avait mieux à faire pour l'instant...comme profiter du fait que l'incroyable folle qu'il venait de rencontrer s'était jetée dans ses bras. Du coup, il était moins imbécile ? Sans doute ! Il ne pu s'empêcher de poser sa main au creux du dos de la jeune fille. De l'autre il les empêchait de tomber à terre, même si la marge n'était pas fameuse, puusqu'ils étaient déjà assis. Enfin soit, il était bien ! Il finit par comprendre les paroles de Miss Siirass tout en demeurant immobile, les yeux fermés. Il la prit dans ses bras aussi ! Tout les jours, pourquoi pas...ça ne le derangeait en rien, tant qu'il avait un peu de temps pour Roxanna, et pour une ou deux conquêtes au cas où ! Bah, tant qu'il ne restait pas vingt-quatre heures sur vingt-quatre collés ensemble, il n'y aurait aucun problèmes.
Et la belle Gryffondor l'avait déjà laché, il fit donc de même ! Ça lui manquait déjà.


*Hum, Noah ? C'est bien toi ? Cette folle te rend...fou !
Oui, fou d'elle ça c'est clair !
Pardon, mais ça va pas la tête ? Fou d'elle, et puis quoi encore ? Ton père est le roi d'Angleterre ?
Oui, dans sa tête !
Oui bon, la conversation ne le conserne pas encore que je sache !
C'est toi qui a introduit le sujet non ?*


Bon apparement, un point pour lui ! Euh pour Bee plutôt ! Ouh la la, ça devenait réellemment inquiétant ! Et le "tu es adorable" ne venait rien gâcher ! Bien qu'il doute être adorable, il appréciait le compliment, surtout de sa part ! Elle devait trouver ça bien, non ? De plus, en lui affirmant qu'il était adorable elle lui prouvait qu'il jouait parfaitement son rôle de gentil. Interessant pour la suite ! Même s'il n'avait pas l'intention de jouer avec ses pieds. Mais si, c'est quoi encore cette idée ? Mais non ! Si ! Mmh...non ! Tandis qu'il restait là à la trouver magnifique, elle lui posa une question ! Il n'hésita pas sur la réponse, mais elle ne lui laissa pas le temps de répondre. Bizarrement il ne l'interrompit pas, elle avait une si belle voix ! Oui c'est bon, stop les compliments maintenant ! Une fois qu'elle eut terminé il rigola. Toujours le rire aux lèvres, il posa sa main sur son épaule et répondit.

-Tu es vraiment exeptionelle, tu le sais ça ? Oui j'aime beaucoup me baigner la nuit, c'est une chance qu'on a d'habiter à quelques pas de l'eau ! J'aime danser, oui ! Mais plutôt les danses de mon pays...Les rythmes sont plus endiablés ! Ici...c'est pas la même chose...Hey, ne t'en fais pas, je t'emmenerais danser. Et on ira à la mer la nuit aussi ! Mais avant il faut que je te présente à Roxanna et que tu essaye cette sublime robe qu'elle a ! Je veux te voir dedans ! Elle t'irals trop bien...D'ailleurs tu t'entendra sûrement avec Roxanna, ma cousine.

C'est bon Noah, pas la peine de préciser ! Mais il n'eut plus l'occasion de placer un mot car Bee enchaina si vite qu'il se sentit un peu etouffé. Elle traduit pour rien qu'elle avait faim, quand son estomac cria. Puis elle se leva sans un mot et il crut qu'elle s'en allait. Il faillit attraper son poignet pour la retenir mais s'aperçut qu'elle restait là. Alors il la regarda, tournoyer sans fin. Sans rien dire, pendant un temps qui semblait passer au ralenti, comme s'il voulait jouer en sa faveur. Elle était si jolie, ses cheveux se balançant au vent. Ses éclats de rire cristalins se répercutèrent contre les arbres en écho ou alors était ce un effet de son imagination... Perdu dans cette vision, son cerveau répondait au ralenti. Il ne compris pas quand Bridget s'arrêta de tourner et quand on vint le percuter de pleine face. Il ressenti une vive douleur au crâne lorsque celui-ci vint toucher le sol. Et lorsqu'il se rendit compte que la Gryffondor venait de lui tomber dessus, il voyait trouble. Noah la regarda du mieux qu'il put, elle était littéralement couchée sur lui. Il vit qu'elle prenait appui sur ses bras mais si peu que s'en était vachement inutile ! Il sentait son top et son short sur lui et sa jambe gauche nue s'intercalait entre les siennes. Il ne baissa pas les yeux, conscient qu'elle le remarquerait en moins de deux ! Sa vue lui revenait parfaitement même si la douleur était encore forte. Il savait que cela passerait vite, il avait déjà ressenti cela plus d'une fois auparavant. Il se souvenait, se rappellait comme si c'était hier. Il devait avoir sept ou huit ans, plutôt sept. C'était le jour de l'anniversaire d'un oncle...peut-être Antonio, le père de Roxanna,car il revenait de Cadiz. Son père était soaul, ivre serait déjà plus approprié. Il n'était pas d'humeur et avait commencé à prétexter qu'ils lui avaient pourris la soirée. En réalité, Noah et Mathis se trouvaient à l'extérieur depuis le début du repas,...Mais arrivés à Casares, Noah s'était retrouvé à terre avec le même mal de crâne. Il se souvenait très bien que son père, loin d'être satisfait de ce geste, avait ensuite enchainé les coups. C'est sur son frère, une fois de plus, qu'il avait du compter...La douleur avait fini par passer plus vite qu'il ne l'avait cru. Depuis, il y faisait moins attention. Ce qui lui permettait, par exemple, de poser ses mains sur les hanches de Bridget sans penser à la douleur...Par exemple ! En fait, il regarda ses mains, un instant plus tôt, paumes contre terre, elles étaient à présent délicatement placées sur les hanches de la demoiselle ! En baissant le regard, il bénéficiait d'une vue plongeante vers son décolté. Il la regarda dans les yeux et sourit à ces mots.

-Mais, rassures-toi, ça ne me dérange pas le moins du monde !, répondit-il, un sourire en coin accompagnant ses paroles.

Il rit, tout comme elle, si quelqu'un passait par là, ils auraient l'air de quoi ? Mais Noah doutait fort que quiconque passe par ici, et quand bien même cela arriverait, il ne dirait rien. Il se contenterait de rire avec Bridget, sans parvenir à se reprendre ! Un peu comme maintenant en fait. Le fou rire de la jeune fille devait avoir quelque chose de contagieux. Noah se sentait bien, il glissait doucement ses mains le long du corps de la Gryffondor sans même la quitter des yeux. Noah ne pouvait plus la quitter des yeux mais apparement, la jolie fille ne le supportait plus, elle se redressa un peu. Mais, de quoi avait-elle peur ? Il savait encore se controler faut pas croire ! Mais c'est quoi encore ça ? Tu ne dois pas te controler ! Enfin, allez quoi, le but c'est bien de l'embrasser, non ? Peut-être pas...Mais alors c'est quoi ? De la laisser là sur sa faim ? Ou sur la tienne plutôt ! Justement, embrasse la, tu seras content et basta ! Adios la fille, suivante ! Comme d'habitude ! Non, et c'est pour ça que je ne vais pas l'embrasser ! Autant attendre les vacances ! Ca c'est vrai, autant la plaquer sous les rayons chauds du soleil d'Espagne, elle prendra mieux la nouvelle. Avec un peu de chances elle te reparlera au bout de trois mois ! Il suffit de ne pas la larguer...ou plutôt de savoir s'y prendre !
Noah chassa ses pensées. Allez, il allait profiter du moment présent comme il le faisait si bien. Et là, le moment présent ne lui déplaisait pas le moins du monde ! Il avait de la chance...Il faudrait qu'il raconte cela à Mathis ! Sauf que, Mat' la considèrerait comme n'importe qu'elle fille. Ce qu'elle n'était pas...Enfin si, mais...
Soudain, une pensée le figea tel un seau d'eau glacée qu'on lui aurait jeté sur la tête. Il perdit toute présence et fixait les yeux de Bridget d'un regard absent. N'importe qu'elle autre fille. Des objets, fait pour s'amuser, pour se sentir enfin quelqu'un, des objets que l'on pouvait briser et abandonner sans regrets. Des objets à remplacer dès qu'on a fini avec, qu'on a tout découvert. Des objets pour jouer et se lancer de l'un à l'autre. Des filles à partager entre frères. Et pour ça, la nature avait agréablement jouer en leur faveur. C'était la première fois que cette pensée le frappait ! Elle le frappait de plein fouet. Pourquoi réagissait-il différement au bout de la énième fois ? Mathis était son frère de sang, son jumeau ! C'était son double, donc un peu lui ! Alors, où était le problème ? Ils partageaint tout depuis tout petit ! Pas question de changer pour une blonde, même sportive. Et memern mini-short très sexy ! De toute façon, que pouvait-il donner comme explication à Mat' ? Rien ! Et il n'essayerait pas ! Aucune raison ! Mathis verrait son tour arriver...Et pendant ce temps il irait voir d'autres filles, voilà ! Oh...Il esperait que son frère denicherait une vraie perle ! Ils echangeraient de temps en temps comme ça !
Noah reprit contact avec la réalité. Il sourit à la jolie abeille et caressa ses cheveux doucement. Ils n'étaient pas seulement extraordinairement blonds, ils étaient doux ! Il continua à glisser ses doigts dans les cheveux de Bridget Siirass.


*Sais-tu ? Sais-tu à quel jeu tu joues ? Alors que moi je doutes. *

Elle était très jolie sous la lumière du soleil qui commençait à s'éloigner, éclairer d'autres horizons. L'après-midi touchait à sa fin et Noah restait là, une blonde platine allongée sur lui, à contempler un visage qui n'aurait plus de nom dans quelques mois, à caresser des cheveux dont il aurait oublié le contact d'ici peu. Ils n'étaient pas fait pour vivre ensemble, fin ! L'histoire s'arrête là. Lui était habitait en Espagne, elle ici, en Angleterre. Il n'était rien et se faisait passer pour tout, pas comme elle. Il mentait et ne serait jamais fidèle à qui que se soit ! Elle ne tolérait pas les oublis et ne tromperait sans doute pas son mec. Il détestait les Gryffondors, elle les Serpentard. Tout les opposait ! Et pourtant il passait le temps avec elle, et en profiterait le temps que ça pourrait durer !
Noah attira la jeune fille à lui et la serra très fort contre lui. Il garda sa main dans les cheveux de la demoiselle, et l'enlaca de tout son corps. Ses lèvres étaient proches de son oreille. Il souleva ses cheveux tendrement et lui dit juste quelques mots, transformés en murmure :


-Tu avais raison, je suis bel et bien un dragueur. Mais je me contente du meilleur, je n'ai pas besoin d'en avoir plusieurs à mes pieds en même temps !


Dernière édition par Noah Delilah le Jeu 28 Aoû - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Ven 18 Juil - 17:21

Il répondit à toutes ses questions une par une, histoire d'être sûr de n'en oublier aucune. Et ses réponses... Lui plaisaient beaucoup, vraiment beaucoup ! Tiens, il avait une cousine qui s'appelait Roxana ! C'était bizarre, mais sans doute rien de plus qu'une simple coïncidence ! Lorsqu'elle lui tomba dessus, il affirma ne pas en être dérangé. D'ailleurs, tout bien réfléchi, non, ça ne devait pas trop le déranger... En tout cas, pas si l'on jugeait l'endroit où il déposait ses mains ! Ca ne la dérangeait pas, pas elle directement. Ca lui faisait même bien plaisir ! Mais était-ce à cause du choc qu'elle avait reçu lorsqu'elle était tombée qu'elle se sentait un peu perdue et qu'elle ne savait pas que faire, ou bien parce qu'elle se posait trop de questions à la fois qu'elle commençait à avoir mal à la tête ? D'abord, était-il sincère ? Sans doute pas, mais... Ca non plus, ça ne la dérangeait pas. Que dirait son père s'il la voyait ainsi ? Il y avait peu de chance pour qu'il l'apprenne un jour et, de toute façon, il n'avait pas le droit de se mêler de la vie de sa fille simplement parce qu'elle commençait à avoir des copains. Ne serait-ce pas mal vu si on les trouvait comme ça ? Non pas qu'elle était coincée ou qu'elle avait une largeur d'esprit limitée, mais c'était surtout qu'elle ne voulait pas non plus qu'on s'imagine... Et puis, elle ne voulait pas finir sur le bûcher... Mais, Bee, on était à Poudlard, il n'y a pas de bûcher chez les Sorciers... Ce devait être le choc, oui, ce devait être le choc... Et puis, que faisait-elle là ? Elle ne devrait pas, c'était certain. En quelque sorte, elle était gênée. Gênée de quoi, on se le demande ! Peut-être était-ce le fait de le voir si sûr de lui alors qu'elle ne savait plus où elle en était... Peut-être parce qu'elle ne savait même plus si elle jouait ou non ! Sans doute parce qu'elle ne savait pas la nature de ses sentiments. Elle ne voulait pas tomber dans un cercle vicieux, elle voulait rester à la surface en fait... Alors, elle se redressa un peu, sur la défensive. Ce n'était pas tant pour se protéger de Noah que d'elle-même.

*S'il te plaît, Méta-Bee, soit plus claire...
Tu n'avais qu'à m'écouter plus tôt !*


Alors, c'était ça, sa punition ? Être perdue au beau milieu d'un flot de sentiment qu'elle ne pouvait pas comprendre sans l'aide de sa Méta-Bee chérie avec laquelle elle se prenait souvent la tête ? Oh, non... Bel et bien perdue, bel et bien l'impression d'être abandonnée... Il la serra un peu plus. Elle ne pouvait même plus le voir, tant elle était collée à lui. Il lui murmura... La vérité, cette fois ! Le meilleur ? Savait-il seulement ? En guise de réponse, elle se contenta d'un simple murmure, d'une simple question...

- Le meilleur ? Oui, mais pour combien de temps ?...

Oh, ça suffit, oui ? Elle ne pouvait pas se contenter de ce qu'on lui donnait, pour une fois ? Lui en fallait-il toujours plus ? Oh, oui, elle profitait, ça, c'était certain... Mais en plus de profiter, elle pourrait aussi se contenter, non ? Non, apparemment, non. Mais à un moment, cela fit tilt. Les paroles de Noah. Roxanna avec une robe qui était magnifique, une Roxanna qui habitait en Espagne ? Non, ça ne pouvait pas être elle, c'était impossible. Il pouvait lui jeter à la face tous les souvenirs de son enfance, mais il ne pouvait quand même pas avoir un lien si proche avec Roxanna, et par conséquent, avec elle... En quelque sorte. Elle se releva en soufflant pour elle même...

- Attends une minute...

Elle plongea sur son sac. Enfin, façon de parler ! D'une sorte de cachette secrète, elle sortit un dessin que Laetitia, une de ses amies, avait fait de Roxanna. Une fois qu'elle l'eut déplié avec beaucoup de précautions, elle retourna près de Noah en lui mettant le dessin sous le nez. Certes, il datait, et Roxanna avait changer, depuis cinq ans. Elle devait être encore plus belle. Mais s'il était vraiment son cousin, il la reconnaîtrait. Elle était en quelque sorte heureuse de changer de sujet de pensées et de position. Au moins, si elle parlait de Roxanna, elle n'avait plus autant de questions à se poser ! Juste s'ils parlaient de la même Roxanna ! Et puis, elle se sentirait plus à l'aise, plus dans son élément ! Un élément connu, quelque chose qu'elle ne découvrait pas, car elle en avait assez fait, de grandioses découvertes, aujourd'hui ! Il pourraient parler d'elle, dire qu'elle est splendide, et tout et tout. Elle n'était plus obligée de se demander ce qu'elle devait faire, si ce n'était pas dangereux, se questionner sur ses sentiment... Non, tout cela serait beaucoup plus clair, à son grand bonheur ! Elle attendit quelques minutes - ou n'était-ce que quelques secondes ? - et puis le pressa davantage de dire quelque chose.

- Cette Roxanna-là ? Avec une robe rouge ?

Son visage trahissait son impatience, sa curiosité mêlée à de l'excitation, mais aussi, son bonheur d'avoir enfin une infime petite chance de retrouver sa Roxanna... Quelle belle journée, ne trouvez-vous pas ?!

*Décidemment, même quand je ne t'aide pas, tu trouves la parade !
Eh oui... Je m'appelle pas Bébé Bee pour rien !
Dis-moi que la prochaine fois, tu m'écouteras, au moins...
Peut-être... Si tu es gentille !*

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Delilah
~*~*Serpentard~*~*
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 25/12/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques:
Patronus:

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Dim 31 Aoû - 16:49

Bridget resta là, un peu perdue. Elle ne savait plus quoi faire. S'enfuir loin de lui ou rester là dans ses bras ? Elle hésitait, et ça se voyait dans son regard. Elle cherchait les réponses à ses questions. Mais il ne les avait pas. Il se contentait d'agir, sans réfléchir. La jolie fille se redressa légèrement. Quoi, elle avait peur ? Il voulait qu'elle reste, lui ! Elle lui répondit dans le même murmure que lui. Oui le meilleur, c'était bien ça, le meilleur. Ca ne lui faisait pas plaisir qu'il dise cela ? Sinon, c'était une bonne question. Combien de temps cela durerait-il ? Et bien sûrement pas longtemps...Enfin, ça dépendait. Il ne répondit pas. Et se contenta de la serrer encore plus fort...

*Alors, combien de temps mon cher Noah ?
Oh tais-toi, toi ! Tu m'énerves !
C'est parce que je dis toujours la vérité !
N'importe quoi...
Alors, combien de temps ?
Je ne sais pas, d'accord ?
Deux jours ? Trois ?
Plus...
Ouaw, quatre ?
C'est pas drôle *


Mais soudain, Bridget se redressa à nouveau. Elle lui demanda d'attendre une minute. Il la regarda se lever, avec regret...Il souffla et s'appuya sur ses coudes. Que faisait-elle ? Il était si bien. Pourquoi fuyait-elle comme ça ?

-Qu'est ce qui se passe ?

Bridget fouillait dans son sac. Elle cherchait quelque chose, mais quoi ? Noah la laissa faire, intrigué. Il se recoucha, en soufflant à nouveau. Mais la jolie fille ne tarda pas à revenir vers lui. Elle lui colla un dessin sous le nez et il se releva. Il représentait Roxanna...Et ? Il se redressa...Il en avait plein des dessins de sa cousineRoxi ne ressemblait plus à ça. Il avait des photos aussi d'ailleurs. Et il pouvait la voir en trois dimensions pendant les vacances en plus. Alors pourquoi lui montrait-elle ce dessin ? Mais soudain, il comprit. Comment se faisait-il que Bridget Siirass ait un dessin de sa cousine qui vivait à Càdiz, à des kilomètres de là.

-Oui, c'est ma Ro...ma cousine ! Comment tu as eu ce dessin ?

Il trouvait étrange que cette fille, comme les autres, connaisse sa cousine qui habitait à Càdiz, à des kilomètres de là. Brutalement, une pensée le traversa. Et si sa cousine avait laissé échapper quelque chose à propos de ses cousins ? Ses plans étaient foutus...Il fallait qu'il sache. Il sourit, géné. Que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bridget Siirass
~*~*Gryffondor~*~*
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 24
Année scolaire : Cinquième année !
Date d'inscription : 18/09/2007

Rapeltout
Niveau Magique:
8/100  (8/100)
Capacités Magiques: Aucune, pour l'instant...
Patronus: Aucun, pour l'instant...

MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   Lun 1 Sep - 14:34

Bee éclata soudain de rire ! Ca devenait ridicule ! Ca devenait du délire ! Du n'importe quoi ! Alors... Elle rencontrait à Poudlard, école de Magie en Écosse, Noah, bel Espagnol qui habitait dans une ville voisine de la sienne. Elle décidait alors soudain de retourner à Càdiz, endroit où une jeune et belle Espagnole habitait et possédait une robe rouge. Une jeune et belle Espagnole qui n'était autre que Roxanna, la cousine de Noah, mais également... La meilleure amie de B. ! Non, c'était impossible, cette coïncidence ! Elle éclata de rire ! Ses explications n'avaient aucun sens pour le Serpentard, mais étaient très claires pour la belle coureuse !

- C'est Laetitia ! Elle est trop douée pour le dessin !

Et elle éclata de rire, le dessin à la main. Elle se laissa tomber sur le sol, et riait à en avoir mal au ventre. Les larmes lui vinrent aux yeux et elle essaya, vainement, de se calmer ! Entre deux rires, elle expliqua, ou essaya d'expliquer, pourquoi ce dessin était entre ses mains.

- Laetitia... On se connaît depuis toutes petites !

Elle était tellement dans son monde que ça ne l'effleurait même pas que quelqu'un puisse ne pas comprendre ce qu'elle racontait. Et pourtant, ça n'avait aucun sens ! Elle releva la tête, le sourire aux lèvres, les yeux brillants d'amusement. Elle regarda le beau Serpentard dans les yeux, et résista à l'envie de lui sauter au cou.

- Oui, oui, je mettrai sa robe rouge ! Ah non, c'est trop beau tout ça...

Elle se pencha vers lui et déposa un baiser sur son front. La folie n'avait pas de limite. Il fallait qu'elle y aille. Où ? Aucune idée ! Expulser toute cette joie qui risquerait de lui faire faire n'importe quoi, et faire n'importe quoi, ce n'était rassurant ! Ce ne pouvait être que des choses dangereuses ! Pourtant, c'était drôle de faire des choses dangereuses, mais si elle s'y mettait, elle allait finir à Ste-Mangouste... En fait, elle irait bien faire un câlin à Salazar Serpentard, là, maintenant... Oui, décidemment, il fallait absolument qu'elle aille se calmer ! Cette coïncidence était tellement exceptionnelle qu'elle la laissait sans voix !

- Bon, maintenant, faut que j'y aille ! On se retrouvera en Espagne ! Chez ta cousine !

Et elle se remit à rire. Elle attrapa son sac à la volée et, le dessin de Roxanna à la main, elle courut vers la forêt interdite. Rencontrer quelque dangereuse créature lui semblait une merveilleuse idée...

_________________
Vive la joie !

Poursuiveuse de l'équipe de Quidditch de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre sportive ! [PV Noah ou Mathis !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda
» Souvenirs et amour fraternel [ ft. Mathis de Fontanges ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des 4 Fondateurs :: À Poudlard ! :: Au dehors :: Le parc-
Sauter vers: